Lassana Diarra au PSG, une piste vouée à l'échec ?

Lassana Diarra au PSG, une piste vouée à l'échec ?

FLOTTEMENT - Toujours attendu du côté du PSG lors de ce mercato, Lassana Diarra n'est toujours pas parvenu à se mettre d'accord avec la direction parisienne, loin d'être unanime à son sujet. Ce mardi, devant la presse, le coach Unai Emery a laissé entendre qu'il n'était pas totalement convaincu à l'idée d'accueillir l'ancien Marseillais.

Lassana Diarra mettra-t-il un jour les pieds au PSG ? Annoncée depuis plusieurs semaines pour consolider l'entrejeu, la piste menant au milieu de terrain, libéré de ses obligations au Qatar depuis fin décembre, tarde à se concrétiser. Tous les voyants semblaient au vert. Sauf qu'en interne, des doutes auraient été émis et l'opération mise en stand-by. Comme le révélait L'Équipe ce mardi matin dans ses colonnes, l'ancien joueur de l'OM ne ferait pas l'unanimité auprès de toute l'équipe dirigeante, sans que l'on sache si c'est le profil, le niveau sportif ou les demandes salariales de Diarra qui sont en cause dans ce rétropédalage de dernière minute.


Si le directeur sportif, Antero Henrique, souhaiterait avant tout dégraisser dans l'optique du fair-play financier, Paris devant se délester d'au moins deux éléments majeurs d'ici la fin du mercato, Unai Emery ne verrait pas d'un bon oeil cette arrivée. Le coach parisien n'est pas forcément convaincu de la nécessité de faire appel à Lassana Diarra comme joueur d'appoint. "Je connais le joueur, mais je suis très content de ceux qui sont ici", a-t-il déclaré ce mardi, à la veille du déplacement à Amiens (21h05), où le PSG va disputer les quarts de la Coupe de la Ligue.

Il en a ensuite profité pour faire l'éloge de Giovani Lo Celso, de nouveau très bon du côté de Rennes (1-6) le week-end dernier. Performant et capable de s'adapter aux consignes, l'Argentin de 21 ans peut rendre service à tous les postes au milieu, selon son entraîneur. "Comme sentinelle, sa prestation a été d'un niveau important, il a fait un grand match dimanche et nous avons ouvert (la porte) pour lui, mais c'est lui qui l'a mérité parce que c'est un bon exemple pour tous : la façon dont il travaille, le fait qu'il fasse ce que nous demandons. C'est pour ça que c'est maintenant, pour nous, un joueur important dans le groupe." Une manière détournée de faire comprendre à ses dirigeants que, "non", le PSG n'a pas besoin de Diarra cet hiver. 

En vidéo

Mercato : le onze de rêve des recrues les plus chères de l'été

Pour assurer ses arrières, au moment d'évoquer le mercato, Unai Emery s'est une nouvelle fois remis aux lumières d'Henrique. Le Portugais, grand artisan des arrivées de Neymar et Mbappé l'été dernier, a été recruté pour trancher. De fait, c'est lui qui a le dernier mot. "C'est le club et Antero qui vont décider si, finalement, nous en avons besoin. Mon opinion est importante, mais c'est Antero Henrique qui va décider, et c'est lui qui peut parler mieux de ça", a expliqué l'entraîneur du club de la capitale. La question se pose donc : Henrique va-t-il suivre l'avis de son coach ? Pour le moment, l'homme à tout faire du PSG n'a pas dit le moindre mot.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter