Mercato : le père de Neymar prévient le PSG que "les négociations avec le Barça ne sont pas terminées"

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

FOOTBALL – Neymar Senior, père et agent de l’attaquant star du PSG, a rompu son silence médiatique dans la nuit de mardi à ce mercredi, revenant sur le transfert avorté de son fils à Barcelone et confirmant que ses envies de départ restent d’actualité.

Alors que le temps est désormais à l’apaisement entre Neymar Junior et le PSG, le club espérant réhabiliter son attaquant star aux yeux de supporters courroucés par ses envies de retour à Barcelone, voilà une déclaration qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Depuis Édimbourg, où il participait à une conférence dédiée... à l’avenir des transferts et des agents dans le football, Neymar Senior, le père qui représente les intérêts de son fils sur le marché, a affirmé devant plusieurs médias (Fox Sports, As...) que "les négociations entre les deux clubs ne sont pas terminées".

On a fait tout ce qu’on pouvait pour lui et ce qui s’est passé était probablement ce qu’il y avait de mieux.- Neymar Senior

Voir aussi

Pourtant, le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, avait dit le contraire vendredi dernier sur la chaîne de télévision du club catalan, lâchant : "Pour le moment, un recrutement de Neymar est exclu. En janvier-février quand nous recommencerons à parler de la saison prochaine, nous parlerons de ce sujet de nouveau." En s’exprimant ainsi, Neymar Senior a indique donc surtout que son fils veut toujours quitter Paris. Et en le faisant pour la première fois publiquement alors que le mercato vient de fermer ses portes, il adresse un message au PSG en vue des prochains mois.

Lire aussi

Son idée : que la mésaventure de cet été ne se reproduise pas, c’est-à-dire que les dirigeants parisiens fassent en sorte que le transfert puisse se boucler la prochaine fois. À ce sujet, le père a d’ailleurs consenti à expliquer pourquoi, selon lui, l’affaire a capoté cet été : "En tant qu’agent, vous vous sentez démuni quand il n’y a pas de structure en place pour aller et venir. Il n’y avait pas de clause libératoire (légale en Espagne mais illégale en France, elle fixe un montant à partir duquel un employeur est obligé de laisser partir son joueur, ndlr) dans son contrat et ça rend les choses très compliquées. On s’est battu pour trouver un accord. On a fait tout ce qu’on pouvait pour lui et ce qui s’est passé était probablement ce qu’il y avait de mieux."

Voir aussi

Pas de regrets, donc. À part, peut-être, celui de ne pas avoir pu satisfaire les désirs de son fils. "Un Brésilien veut juste être là où il est heureux, a encore dit Neymar Senior. Et il était très heureux à Barcelone. Quand ses amis (du vestiaire du Barça) lui ont demandé s’il voudrait revenir à Barcelone, ça l’a touché." En attendant, il ne s’agira pas d’être mélancolique samedi face à Strasbourg au Parc des Princes, où le Brésilien pourrait à la fois retrouver la rugueuse Ligue 1 et les impétueux ultras parisiens.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter