Mercato : le PSG prêt à lâcher 100 millions d'euros pour s'offrir Carrasco ?

Football
MERCATO – D’après le quotidien espagnol AS, le Paris Saint-Germain serait prêt à lâcher 100 millions d’euros cet hiver pour s’attacher les services de l’ailier de l’Atlético de Madrid, Yannick Carrasco.

Unai Emery l’a répété maintes et maintes fois, "la concurrence est très importante". Pour illustrer son propos et expliquer les bienfaits de cette concurrence, le coach du Paris Saint-Germain s’était saisi de deux bouteilles d’eau, comme s’il s’agissait de joueurs se disputant une place de titulaire, et s’était lancé dans une tirade mémorable. Près de deux mois se sont écoulés depuis cette sortie remarquée et force est de constater que l’Espagnol se montre très conservateur et prône davantage la stabilité au moment d'établir son onze de départ.

Un constat qui s’applique principalement en attaque où Emery voue une confiance aveugle en son trio composé de Lucas, Cavani et Di Maria, alignés à chacun des matches de leur équipe. Un choix qui s’explique aussi par le faible rendement de Ben Arfa et Jesé, peu convaincants lors de leurs rares entrées, les deux hommes ne cumulant que 418 minutes de jeu en Ligue 1. En ce sens, le PSG serait donc disposé à s’attacher les services d’un nouveau renfort offensif et prêt à y mettre le prix. D’après le journal espagnol AS, le club parisien souhaiterait débourser 100 millions d’euros cet hiver pour attirer l’ailier de l’Atlético de Madrid Yannick Carrasco, soit le montant de sa clause libératoire.

Il ne pourra pas jouer la Ligue des champions avec le PSG cette saison

L’intérêt d’Unai Emery pour l’international belge de 23 ans ne date pas d’aujourd’hui, puisque son nom était déjà apparu l’été dernier quand le Paris Saint-Germain s’était mis en quête d’un renfort offensif de poids. Sauf qu’à l’époque, la clause de l’ancien joueur de l’AS Monaco n’était pas aussi élevée (40 millions d’euros) et le Belge n’avait pas encore prolongé son contrat avec les Colchoneros. Son excellent début de saison sous les ordres de Diego Simeone (7 buts, 3 passes décisives) a définitivement convaincu les dirigeants madrilènes de lui offrir en octobre un nouveau bail qui s’étire désormais jusqu’en 2022. 

Si le club de la capitale se dit prêt à payer une telle somme pour arracher Carrasco, un joueur susceptible de porter le projet parisien en Ligue des champions, un problème de taille se pose. Déjà aligné en C1 cette saison avec l'Atlético de Madrid, l'ailier offensif ne pourra disputer cette compétition avec le Paris Saint-Germain en deuxième partie de saison. De quoi remettre en question l'idée d'une arrivée lors du prochain mercato hivernal ?

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter