Mercato : le PSG fait de Kylian Mbappé sa priorité et l’a rencontré, mais…

TRANSFERT – Selon L’Équipe, Kylian Mbappé a récemment rencontré Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, pour évoquer une éventuelle prochaine arrivée du prodige à Paris. Le joueur est intéressé. Son club, l’AS Monaco, beaucoup moins…

Les atermoiements de Cristiano Ronaldo ont fini de passionner la planète foot. Si le Ballon d’or portugais tarde à faire connaître sa décision de quitter ou non le Real Madrid, l’attente n’alimente plus, pour l’heure, les spéculations et les fantasmes des suiveurs attentifs du mercato estival. Du côté de Paris, en tout cas, c’est un autre joueur qui accapare l’attention. Un joueur au passé bien moins clinquant, mais à l’avenir bien plus radieux : Kylian Mbappé, 18 ans. Qui, selon l’édition de ce mardi du quotidien L’Équipe, a récemment rencontré l’état-major du PSG pour parler d'un prochain transfert. Un premier jalon de taille, mais le chemin jusqu’à sa signature est encore long.

Avec tout le respect que j’ai pour Monaco, Mbappé vient de Paris, il a sa famille à ParisUnai Emery, entraîneur du PSG

Cette entrevue dit deux choses. Premièrement,  le club parisien fait désormais du prodige de l’AS Monaco sa priorité absolue, avant même Cristiano Ronaldo, Gareth Bale ou autre Alexis Sanchez que les rumeurs évoquent. C’est ce que le président Nasser Al-Khelaïfi a signifié à Kylian Mbappé et à son entourage. Sur le moment, l’attaquant n’a pas fait part d’un intérêt tout à fait réciproque, se réservant la possibilité de rester un an de plus à Monaco, voire de filer au Real Madrid, qui lui fait aussi les yeux doux. Mais il n’est pas insensible du tout à cette cour du PSG. Il aurait même confié, quelques jours auparavant, à ses proches que si la possibilité d’aller à Paris existait, son souhait est d’y signer…

Il y a là un paramètre affectif pour ce natif de Bondy, en Seine-Saint-Denis, que l’entraîneur Unai Emery a, du reste, parfaitement cerné. Lors d’un congrès à Bilbao (Bilbao International Football Summit), le 20 juin dernier, le technicien basque avait en effet lancé ce gros appel du pied : "Quand on parle de Mbappé… Ici en Espagne, on parle du Real, du Barça. Moi je suis à Paris, au PSG. Et je dis : ‘Quoi de plus beau que de pouvoir représenter une équipe française ?’Si c’est vrai qu’il va devenir une icône, l’une des icônes du foot dans le futur, qu’il le soit ici. Avec tout le respect que j’ai pour Monaco, il vient de Paris, il a sa famille à Paris. C’est ma réflexion."

Un acteur de ce dossier aura toutefois son (autre) mot à dire : l’AS Monaco, chez qui le joueur reste sous contrat (jusqu’en 2019). À ce sujet, le club du Rocher, désireux de conserver sa pépite, lui propose maintenant d’augmenter son salaire, actuellement de 80.000 euros par mois, pour le faire passer à 700.000 euros mensuels (soit une augmentation de 775 % !). En parallèle, plusieurs journaux affirment que l’ASM a déjà repoussé une offre du Real Madrid de 130 millions d’euros pour son jeune crack. Ce qui a été démenti par plusieurs autres sources. Une certitude : le PSG, pour l’heure, n’en a émis aucune. Mais il sait qu’il devra offrir une somme plus importante encore pour convaincre les dirigeants monégasques de céder leur meilleur joueur à leur principal concurrent en France. Pour le moment, ils refusent fermement de s’y résoudre. Mais leur réaction, quand ils auront le chèque sous les yeux, constitue désormais la principale inconnue dans l’issue de ce dossier.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter