Mercato : les "exigences obscènes" de Gervinho pour signer aux Émirats arabes unis

Mercato : les "exigences obscènes" de Gervinho pour signer aux Émirats arabes unis

DirectLCI
TRANSFERT CAPOTÉ - L'attaquant ivoirien de l'AS Rome n'avait sans doute pas très envie de rallier le Championnat émirati. Alors il a poussé le bouchon un peu trop loin.

Ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît. Les joueurs peu emballés par un challenge dans un pays du Golfe ont souvent tendance à placer la barre financière très haut, histoire de compenser quelque peu un ennui sportif prévisible. C'est même tellement devenu une habitude qu'il fallait bien qu'un joueur finisse par déraper : Gervinho, comme on aurait pu s'y attendre , aura été celui-là. L'Ivoirien de l'AS Rome, en négociations avec le club émirati d'Al-Jazira, a en effet un peu trop laissé voir qu'il ne voyait son futur employeur que comme une vache à lait.

Excusez du peu

Selon La Gazzetta dello Sport , l'attaquant a listé parmi ses desiderata, outre un salaire et une prime à la signature forcément conséquents, un hélicoptère, une plage privée, un immense logement pour toute sa famille, sans oublier des vols illimités pour la Côte d’Ivoire. Les dirigeants du club entraîné par Erik Gerets n'ont pas apprécié. "Sur la route menant à un accord, nous nous sommes heurtés à un mur indestructible à cause des demandes contractuelles excessives du joueur, ont-ils même pesté dans un communiqué. Le transfert est tombé à l’eau après qu’il a commencé à avoir des exigences obscènes." Il en faut pourtant beaucoup pour heurter la sensibilité des Émirati sur ce point-là.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter