"Je ressemble un peu aux gens de Marseille" : c'est officiel, Mario Balotelli est enfin à l'OM

Football

Toute L'info sur

Le mercato hivernal 2019

MERCATO - Ce mercredi, l'Olympique de Marseille a officialisé la venue de l'attaquant italien Mario Balotelli, précédemment à l'OGC Nice. Le buteur formé à l'Inter Milan hérite du numéro 9 et a l'ambition de s'imposer à la pointe de l'attaque marseillaise.

L’affaire est enfin conclue. Au terme d'un feuilleton de plusieurs mois, dont un été agité durant lequel l’OM l’a érigé en priorité, l’Italien Mario Balotelli a signé officiellement avec le club phocéen mercredi, après avoir passé sa visite médicale avec succès. Le buteur transalpin rejoint pour six mois une attaque en difficulté, avec notamment Valère Germain et Kostas Mitroglou peu en réussite cette saison.

Muet face au but, Balotelli promet de se "rattraper"

L’enjeu pour les deux parties sera de se relancer mutuellement, Balotelli n’ayant pas joué depuis un mois et n’ayant pas trouvé le chemin des filets cette saison avec l’OGC Nice, son ancien club. Il hérite du numéro 9, son numéro fétiche. Présenté en conférence de presse, l’Italien ne s’est pas montré inquiet sur ces deux aspects. 

"Je suis en forme, je me sens bien. Mais j'ai besoin de reprendre l’entraînement avec un groupe", a-t-il déclaré, avant d’ajouter : "Il y a des moments où le ballon n’arrive pas à rentrer dans les buts. A Nice, ça a été difficile en début de saison parce que j’étais censé partir. Mais je vais me rattraper."

Voir aussi

Voir aussi

Prêt pour vendredi ?

Concernant la courte durée de son contrat, "SuperMario" a confié ne pas y faire attention et préfère se focaliser sur le court-terme : "Mon futur, c’est de finir cette conférence de presse et d’aller m’entraîner pour voir si je peux jouer vendredi (ndlr : face à Lille)." 

"Mon objectif est évidemment de marquer beaucoup de buts mais aussi de faire marquer tout le monde", a-t-il également confié. Enfin, il a eu un petit mot pour les supporters marseillais : "Je sais que les supporters de Marseille attendent beaucoup, j’espère qu’ils seront contents de ce que je ferai. Je ressemble un peu aux gens de Marseille je crois, alors je suis content d’être ici."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter