Pourquoi Dimitri Payet est une (très) bonne recrue pour l’Olympique de Marseille

Pourquoi Dimitri Payet est une (très) bonne recrue pour l’Olympique de Marseille
Football

RETOUR GAGNANT ? – Les dirigeants de l’Olympique de Marseille ont réussi à attirer Dimitri Payet lors de ce mercato d’hiver. Une recrue de choix qui devrait permettre au club phocéen de terminer la saison en boulet de canon. Et de donner une vraie crédibilité au "Champion's Project", cher au propriétaire américain. On vous explique.

Les 53.000 supporters du Vélodrome ont le sourire ce mardi soir. Malgré l’issue incertaine d’OM-OL, ils n’ont d’yeux que pour Dimitri Payet qui s’apprête à participer à ce seizième de finale de Coupe de France. Et quand la crête dorée du numéro 11 fait son entrée sur le terrain en lieu et place de Florian Thauvin à la 94e minute, son nom est scandé à l’unisson par tout le stade. De quoi conforter le natif de La Réunion dans son choix.  

Pour mémoire : Dimitri Payet a été l’un des principaux agitateurs de ce mercato d’hiver. Afin de lancer le "Champion's Project", la nouvelle direction de l’Olympique de Marseille a tout fait pour s’attacher les services de l’international français qui n’a pas hésité à aller au clash avec son club de West Ham. Après d’âpres négociations, il a finalement été vendu contre la coquette somme de 29,3 millions d’euros. Pour autant, son arrivée apporte-t-elle une véritable valeur ajoutée au club marseillais ? 

Lire aussi

TECHNIQUE – Dribbles chaloupés, frappes enroulées, passes millimétrées… la palette technique de Dimitri Payet est un atout indéniable pour toute équipe. A l’OM, l’international français aura tout le loisir de distribuer des caviars à Bafé Gomis et consorts. En outre, il parviendra aisément à débloquer des matchs grâce à sa faculté à bien tirer les coups de pied arrêtés. Sa finesse de frappe devrait également faire le bonheur de son entraîneur Rudy Garcia qui cherchait encore un titulaire en puissance pour animer le flanc gauche de son attaque. 

EXPÉRIENCE – 305 matchs de Ligue 1, 48 matchs de Premier League, 32 sélections en équipe de France… à 29 ans, Dimitri Payet a une grosse expérience au plus haut niveau. Expérience qui devrait lui permettre d'épauler les nombreux jeunes espoirs de la formation phocéenne. D’autant que le numéro 11, fort de ses deux années olympiennes (2013-2015), connaît parfaitement le contexte marseillais et la pression médiatique qui entoure le club. Ce qui devrait accélérer fortement son intégration. Par ailleurs, son Euro réussi avec l’équipe de France ainsi que sa nomination pour le Ballon d'or 2016 lui donnent un fort crédit dans le vestiaire. Et risquent de faire trembler la concurrence. 

IMPACT – En arrachant Dimitri Payet à West Ham, Jacques-Henri Eyraud a envoyé un message fort à l’Europe du football. Le président de l’OM a en effet refusé de se plier aux exigences du club londonien - qui souhaitait récupérer près de 40 millions d’euros d’indemnités -. Une manière de montrer qu'à l'avenir, l'OM ne se laissera pas flouer par les autres clubs malgré la richesse de son nouveau propriétaire. Enfin, ce transfert permet de rendre le "Champion's Project" crédible aux yeux de futures recrues potentielles. De quoi préparer le terrain pour le prochain mercato qui s'annonce brûlant du côté de la Commanderie. 

En vidéo

OM : Dimitri Payet se dit "prêt à ch…, euh à jouer contre Lyon"

En vidéo

L’Archive du jour : Portrait de Dimitri Payet

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent