Rudi Garcia annonce qu’il quittera bien l’OM à l’issue de la saison

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Rudi Garcia a devancé la rumeur et officialisé, ce mercredi, qu'il quittait ses fonctions d'entraîneur de l'Olympique de Marseille, à deux jours du dernier match d'une saison ratée, contre Montpellier en Ligue 1.

Voilà, c’est fini. Un peu plus de deux ans et demi après avoir rallié l’Olympique de Marseille, alors fraîchement racheté par l’Américain Frank McCourt, Rudi Garcia a confirmé, ce mercredi, ce que tout le monde savait, à savoir qu’il quitterait ses fonctions d’entraîneur du club phocéen à l’issue de la saison, c’est-à-dire vendredi soir, après la réception de Montpellier pour le compte de la 38e journée de Ligue 1. Une surprise, tout de même : le coach s’en va de son propre chef.

Il ne faut pas s'arrêter à ces derniers mois. J'ai vécu de grands moments ici. Il faut regarder l'ensemble et je trouve que c'est plutôt pas mal.Rudi Garcia ce mercredi

"J'ai décidé de partir, j'ai proposé cette solution à mon président qui l'a acceptée", a-t-il en effet affirmé, ce mercredi, en conférence de presse. Avant de faire amende honorable : "J'assume entièrement ma part de responsabilité dans l'échec de ne pas avoir ramené le club en Ligue des champions." C’est même pire que cela puisque l’OM, finaliste de la dernière Ligue Europa, ne jouera pas non plus cette compétition européenne de consolation, en plus d’avoir été éliminé au premier tour des deux coupes nationales et de la Ligue Europa cette saison. Un bilan cataclysmique.

Assis à ses côtés sur l’estrade de la salle de presse de la Commanderie, le centre d’entraînement du club, son président, Jacques-Henri Eyraud, qui avait prolongé de deux ans le contrat de son entraîneur en octobre dernier, lui a rendu ce mercredi cet hommage : "J'ai beaucoup de respect pour Rudi. Sportivement et humainement. Il a montré ces derniers jours qu'il avait le sens des responsabilités. Je voudrais le remercier profondément. On est déçu après cette saison, mais l'ambition et l'espoir sont toujours là." Comprendre : pour la suite. Sans lui, donc.

Deux questions se posent désormais. La première : Rudi Garcia a-t-il démissionné ? Auquel cas, cela épargnerait à son club de coûteuses indemnités de licenciement, à hauteur de 15 millions d’euros pour le coach et son staff, alors que le club phocéen accuse déjà un déficit d’exploitation de 90 millions d’euros. À ce sujet, Jacques-Henri Eyraud s’est montré pour le moins évasif : "Je ne regrette absolument pas ce choix (d’avoir prolongé son contrat en octobre). Après, sur les conséquences financières dont vous parlez, ça n'a aucun rapport avec la réalité. Le vrai chiffre ? Je n’ai pas de commentaires à faire sur ça." Selon le correspondant de L’Équipe à Marseille, "il partira évidemment avec des indemnités, ce n’est pas une démission sèche"...

La seconde : qui pour le remplacer ? "Ce n'est pas le sujet du jour. Mais notre devoir, c'est d'y travailler activement. C'est un choix très important, on se donnera le temps de trouver le coach qui nous semble le mieux adapté pour le nouveau cycle du projet. (...) Je suis fier que Rudi ait passé deux ans et demi à la tête du club. Il faut mettre plus de stabilité, c'est essentiel et on va continuer dans cette philosophie", a encore esquivé le président. Pour l’heure, les noms de Rafael Benitez, Gabriel Heinze, Claude Puel et Laurent Blanc circulent, sans que l’on sache quelle piste est vraiment crédible. 

En attendant, Rudi Garcia a fait, en ce jour particulier pour lui, contre mauvaise fortune bon cœur, en positivant comme il a pu son passage à la tête du plus impétueux des clubs français : "Rien que pour avoir vécu cet OM-Leipzig (une victoire 5-2 en quarts de finale retour de la Ligue Europa 2017-18, après une défaite 1-0 à l’aller, ndlr), ça valait le coup de venir ici. Ça restera gravé à jamais. (...) Il ne faut pas s'arrêter à ces derniers mois. J'ai vécu de grands moments ici. Je tiens à remercier mes joueurs et mon staff. Il faut regarder l'ensemble et je trouve que c'est plutôt pas mal." De son côté, le capitaine, devenu remplaçant cette saison (sur choix de Garcia), Dimitri Payet, a déclaré : "On est tous très déçus et affectés par cette décision que personne ne voulait." Pour le coup, on n’est pas obligé de le croire.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter