"Il n'est pas apte à revêtir notre maillot" : ce que pensent les socios du Barça d'un retour de Neymar

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

DÉS(AMOUR) - Alors que le Barça travaille à un potentiel retour de Neymar, deux ans après son départ abracadabrantesque pour le PSG, les socios blaugranas ne lui ont toujours pas pardonné cette "trahison". Cet éventuel comeback, poussé par les poids lourds du vestiaire catalan, les inquiète à plusieurs titres. Au point de dire "non" au Brésilien.

Il s'affiche sur les Unes de presse. Il est au cœur de toutes les émissions sportives. Il est le sujet numéro 1 aux terrasses des cafés. Au cœur du feuilleton de l'été, il ne se passe pas un jour sans que l'on ne parle du cas Neymar de l'autre côté des Pyrénées. Deux ans après avoir quitté le Barça pour Paris, contre la somme record de 222 millions d'euros, le Brésilien négocie son départ du PSG dans le but, selon un SMS qu'on lui prête, "de rentrer chez (lui), là d'où (il n'aurait) jamais dû partir". Comprenez donc Barcelone, où il a joué de 2013 à 2017, avant de claquer la porte du Camp Nou dans un fracas assourdissant. 

En Espagne, la presse ne rate aucune miette du bras de fer enclenché par "Ney". En émoi, les journaux se délectent de l'attitude du Brésilien qui ne fait grand-chose pour calmer les esprits. En retard lors de la reprise avec le PSG, ce qui lui a valu d'être recadré par la direction parisienne, il est apparu blasé, le regard perdu et la tête ailleurs, lors de la remise du Trophée des champions remporté face au Stade Rennais (2-1). Lassé par les blessures à répétition et les frasques de son numéro 10, le PSG est prêt à le vendre s'il s'y retrouve financièrement. Cette condition remplie, Neymar pourrait dès lors revenir à Barcelone. 

Mais qu'en pensent les socios du Barça ? Veulent-ils voir "Ney" porter à nouveau la tunique blaugrana ? En juin dernier, alors que la rumeur n'en était qu'à ses premiers balbutiements, un sondage commandé par le quotidien pro-Barça Mundo Deportivo posait la question suivante aux supporters catalans : "Accepteriez-vous un retour de Neymar au Barça ?" Plus des deux tiers des sondés (71%) avait répondu "non". "L'opinion publique oscille, il y a les nostalgiques de la "MSN", formée par Messi, Suarez et Neymar, et les autres qui ne veulent absolument pas en entendre parler", explique à LCI Dídac Peyret, rédacteur au quotidien pro-catalan Sport. Pour Miguel Muñoz Encinas, rédacteur en chef à la Cadena SER, "les gens n'ont pas oublié comment il a quitté le club il y a deux ans. La plupart des supporters vous diront qu'il n'est pas le bienvenu et ne mérite pas de revenir." Vexés, humiliés et blessés par son transfert inattendu, ces anti-Neymar n'ont en effet pas oublié l'affront fait à l'institution lorsqu'il "a abandonné le Barça pour l'argent". 

Pourquoi devrions-nous recruter un joueur dont la date d'expiration est inconnue ?- Le collectif Manifest Blaugrana

"Nous comprenons s'il soit parti pour l'argent, mais pourquoi devrions-nous recruter un joueur dont la date d'expiration est inconnue ? Quel message envoyons-nous aux joueurs du monde entier si nous gardons toujours la porte ouverte aux personnes qui partent pour de l'argent ?", avance à LCI le collectif Manifest Blaugrana, réfractaire à un retour du Paulista. "Nous avons besoin de joueurs identifiés avec le club. Nous, disciples des enseignements de Johan Cruyff (qui a développé le "tiki-taka", un style de jeu du Barça caractérisé par le mouvement continu du ballon, NDLR), nous estimons qu'il n'est pas apte à revêtir notre maillot", nous assure cette association de supporters qui "oeuvre à préserver les valeurs du club". 

Leur argumentaire est détaillé, leurs remontrances sont nombreuses. Le groupe indépendant cite, un à un, les ennuis judiciaires du joueur : "le procès sur la prime non payée par le Barça", "les arriérés d'impôts réclamés par le fisc espagnol" ou encore "les présumées fraudes lors de son transfert de Santos à Barcelone". "Et puis, les coûts d'achat et de rémunération d'une telle vedette mettraient en péril la situation financière du club, déjà troublée", poursuit Manifest Blaugrana, qui voit dans ce potentiel come-back "une opération orchestrée par l'équipementier Nike qui souhaite avoir un joueur phare dans un club phare. Avec le possible départ de Coutinho, leurs ambassadeurs seraient Busquets et Piqué. Il faut leur plus." 

Au-delà de ce transfert qui, selon eux, n'a pas lieu d'être "parce que nous ne voyons pas d'espace sur le terrain pour lui et qu'il bloquerait la progression des jeunes talents", les anti-Neymar critiquent surtout "ses mauvaises habitudes". "Chaque année, c'est pareil avec lui", dénonce le groupe indépendant. "Nous en avons marre de le voir faire la pub de ses crampons à chaque match, de son manque de respect pour les adversaires et les valeurs du club, de son père, de sa sœur et ses anniversaires lors des huitièmes de finale de la Ligue des champions..." Une réprobation qui prend source dans son absence chronique d'attache à un club. "Personne n'est vraiment surpris (de ce qu'il se passe au PSG). Neymar est le genre de joueurs qui n'a pas de vrais liens avec les équipes dans lesquelles il évolue", rebondit Dídac Peyret, journaliste à Sport

Les gros noms du vestiaire du Barça veulent le signer à nouveau- Dídac Peyret, journaliste au quotidien Sport

Malgré le scepticisme des supporters quant à cette opération, au club la tendance se veut plutôt favorable à un retour de Neymar. Mené par Lionel Messi, Luis Suarez et Gerard Piqué, le vestiaire blaugrana l'attend de pied ferme. "Il n'y a pas d'unanimité dans les hautes sphères du club pour resigner Neymar mais les gros noms du vestiaire et le président Josep Maria Bartomeu le veulent à nouveau aux eux", confirme Dídac Peyret. "Ces joueurs ont une relation personnelle avec Neymar, ils se parlent très souvent et croient en lui comme joueur et coéquipier." "Neymar ne reviendrait jamais à Barcelone sans le consentement de Leo Messi", ajoute Miguel Muñoz Encinas. "Il ne faut pas oublier que c'est son ami. Être ami avec le joueur le plus important de l'histoire du Barça est quelque chose qui ouvre la voie à son retour."

Lire aussi

Depuis les États-Unis, où l'effectif blaugrana est actuellement en tournée de pré-saison, Piqué est ainsi sorti de sa réserve en demandant à son ancien coéquipier de "se manifester" pour forcer son départ du PSG. Cette prise de parole n'est pas anodine. C'est une manière d'inciter "Ney" à parler pour aider dans les négociations. Car l'état-major du Barça veut vraiment recruter Neymar. "Si ce n'était pas le cas, il l'aurait dit tout haut", estime le rédacteur en chef à la Cadena SER. "Mais les dirigeants n'ont pas les moyens de payer le transfert en cash. Ils n'ont pas l'argent, ils doivent procéder à un échange de joueurs." Pour ne rien arranger, le PSG fait la sourde oreille et le Barça doit désormais faire face à la concurrence de l'ennemi juré, le Real Madrid. Une piste que le Brésilien n'écarterait pas. Pour le collectif Manifest Blaugrana, c'en est trop : "Un joueur qui considère un transfert au Real Madrid n'a rien à faire chez nous."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter