Mercato : Jesé, Matuidi, Ben Arfa, Krychowiak ... l'opération dégraissage du PSG s'accélère

MERCATO - Après avoir signé LE gros coup du mercato estival en attirant la superstar brésilienne Neymar, pour 222 millions d'euros, le Paris Saint-Germain s’attelle à dégraisser son effectif. Ainsi, Jesé a rejoint Stoke City en prêt alors que Blaise Matuidi va s'engager dans les heures qui viennent avec la Juventus Turin. Serge Aurier, Hatem Ben Arfa et Gregorz Krychowiak sont également sur le départ.

Presque deux semaines après l'ouragan Neymar, le Paris Saint-Germain s’attelle à dégraisser son effectif. Si d'éventuelles arrivées sont toujours en discussion, notamment concernant Alexis Sanchez mais surtout Kylian Mbappé, de nombreuses têtes dans le vestiaire parisien devraient changer d'air. A commencer par Blaise Matuidi. 


Après six ans de bons et loyaux services, le milieu de terrain international français devrait s'engager très prochainement avec la Juventus Turin, pour un montant avoisinant les 20 millions d'euros. Une belle somme pour un joueur âgé de 30 ans mais surtout une belle porte de sortie pour ce dernier, qui va donc rejoindre le champion d'Italie et vice-champion d'Europe. L'ancien sociétaire de l'AS Saint-Etienne est d'ores et déjà arrivé à Turin pour passer sa visite médicale préalable à la signature de son contrat de trois ans.

Au rayon des départs d'ores et déjà actés, l'Espagnol Jesé, arrivé pour 25 millions d'euros du Real Madrid puis prêté en janvier à Las Palmas, a de nouveau été cédé temporairement par le club de la capitale. Cette fois-ci à Stoke City. L'ancien Madrilène, qui n'entrait plus dans les plans d'Unai Emery, va côtoyer le défenseur central français Kurt Zouma, lui aussi prêté par les Blues de Chelsea.


Barré par l'éclosion progressive de Thomas Meunier la saison dernière et l'arrivée de Dani Alves cet été, Serge Aurier sait que ses jours sont comptés au Camp des Loges. Selon les informations de L'Equipe, le latéral droit formé à Lens a la côte en Angleterre, où Chelsea, Manchester United et surtout Tottenham veulent s'adjuger ses services. En Italie, l'Inter Milan et la Juventus Turin ont également un œil attentif sur le dossier. Cependant, la situation juridique du défenseur de 24 ans -condamné à deux mois de prison fermes après une altercation avec les forces de l'ordre à la sortie d'un club parisien - représente un obstacle pour les formations intéressées.

Persona non grata au PSG, Hatem Ben Arfa entend respecter son contrat et gagner sa place dans la rotation de l'équipe première cette saison. Courtisé en Turquie par le Fenerbahçe, le dribbleur formé à Lyon aurait, selon L'Equipe, refusé une offre astronomique d'un club chinois, qui lui proposait 800.000 euros brut par mois, environ 10M€ par an, soit près du double du salaire qu'il perçoit au sein du club de la capitale. Selon les derniers bruits de couloir, l'Olympique Lyonnais, son club formateur, pourrait entrer dans la danse pour le signer. Selon L'Equipe, le PSG va devoir trancher dans les quinze jours entre résilier le contrat de "HBA" et le réintégrer définitivement au groupe.


Autre cible potentielle des Rhodaniens, le milieu de terrain Gregorz Krychowiak. Selon le média polonais Przegląd Sportowy‏, l'ancienne sentinelle du FC Séville, qui a effectué une saison quasi-blanche avec les Rouge et Bleu, intéresserait le staff de l'OL, qui a notamment perdu Maxime Gonalons et Corentin Tolisso, partis respectivement à l'AS Rome et au Bayern Munich. L'international polonais, qui donnerait sa priorité à l'étranger, serait également pisté par le Milan AC et le FC Valence.


Grand ami de Neymar, l'ailier brésilien Lucas pourrait également plier bagage. Le PSG, mitigé sur ses performances, ne retiendra pas son joueur en cas d'offre satisfaisante. Si plusieurs écuries européennes sont intéressées par son profil, le joueur de 25 ans ne serait, selon Le Parisien, "absolument pas motivé par un départ". Une chose est sûre, le mercato estival est loin d'être terminé du côté du Parc des Princes.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter