Mercato : la guerre Barça-Real est déclarée pour Neymar

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

TELENOVELA - En plein feuilleton Neymar au Barça, le Real Madrid s'activerait pour souffler le Brésilien à son ennemi juré. Les Merengues auraient avancé leurs pions pour convaincre le PSG, qui privilégierait davantage un départ de son numéro 10 à Madrid plutôt qu'à Barcelone.

Neymar par-ci, Neymar par-là. Deux ans après son arrivée à Paris contre un chèque de 222 millions d'euros, le Brésilien ne veut plus jouer au PSG. S'il ne l'a pas officialisé lui-même - son ancien coéquipier Gerard Piqué l'a invité à briser le silence pour faire bouger les choses - le numéro 10 parisien s'est mis en tête, à la fin du printemps, de quitter les champions de France. Dans ce feuilleton aux multiples rebondissements, dont le scénario tient d'une telenovela, la piste la plus chaude mène depuis le début à Barcelone. C'est là-bas, auprès de ses amis Lionel Messi et Luis Suarez, que "Ney" souhaite à tout prix rebondir. 


Mais, en coulisses, tout ne se passe pas comme prévu. N'ayant pas les moyens de restituer les 222 millions d'euros dépensés à l'été 2017, le Barça multiplie les offres en tous genres depuis plus d'un mois pour convaincre Paris. La presse espagnole a fait état d'un échange sec (Coutinho + Dembélé + Umtiti), d'un échange avec de l'argent (Coutinho + Dembélé + 40 millions d'euros), et dernièrement d'un prêt surréaliste avec option d'achat obligatoire à régler en 2020, auquel serait incorporé le milieu croate Ivan Rakitic afin de faire baisser l'addition. Leonardo, seul négociateur dans ce dossier côté parisien, a débouté ses tentatives. Le PSG est ferme : il veut de l'argent, beaucoup d'argent, et non un échange de joueurs.

Ça négocie entre Paris et Madrid

Et, comme tout bon feuilleton de l'été, voilà maintenant que le Real Madrid pointe le bout de son nez. Selon ESPN, les Merengues auraient réactivé la piste menant à Neymar, alors que le dossier Pogba n'en finit plus de traîner, et que le temps presse puisque le mercato anglais se referme jeudi 8 août. Sky Sports a confirmé les négociations. Le PSG serait ouvert à une approche madrilène. Si les rapports sont délétères entre les directions parisiens et barcelonais, Leonardo bloquant désormais les discussions pour le retour de "Ney" en Catalogne, l'axe Paris-Madrid fonctionne à merveille. L'excellente relation qu'entretiennent les deux présidents, Nasser Al-Khelaïfi et Florentino Pérez, pourrait faciliter grandement les choses. 

L'état-major catalan tient de première main que son ennemi juré est passé à l'offensive. Le quotidien Sport va plus loin en affirmant que la "Casa Blanca" aurait émis une première offre (Luka Modric + 120 millions d'euros) à destination des dirigeants du PSG. Un contrat de cinq ans attendrait Neymar à Madrid, avec les mêmes conditions salariales qu'au PSG (environ 40 millions d'euros par saison). Globoesporte annonce d'ailleurs des réunions à venir entre les deux clubs. Pour le média brésilien, Gareth Bale, devenu indésirable à Madrid, et le gardien Keylor Navas pourraient aussi servir de monnaie d'échange dans le deal.

Vendre Neymar pour protéger Mbappé ?

Mais, pour l'heure, rien n'est acté. Ils ne font que discuter. D'autant qu'à Madrid, il semblerait que Florentino Pérez, friand de "galactiques", et son entraîneur Zinedine Zidane soient en désaccord au sujet de Neymar. Grand admirateur de l'Auriverde, le président du Real l'apprécie pour sa valeur sportive intrinsèque et son potentiel marketing. "Zizou", lui, ne voudrait pas entendre parler de cette arrivée pour le bien de son vestiaire. Reste à savoir si Pérez est prêt à aller contre l'avis de "ZZ" et s'offrir le joueur parisien. 


La problématique est toute autre pour le Barça. Le club culé n'a pas les moyens de s'offrir le Brésilien dans le cadre d'un transfert sec. Après avoir recruté Antoine Griezmann pour 120 millions d'euros, Barcelone joue la monte en attendant de pouvoir se séparer de Philippe Coutinho. Le départ de l'ancien joueur de Liverpool est indispensable au retour de "Ney" au Camp Nou. Mais, même si cela devait arriver, rien ne dit que Paris n'offrira pas le Paulista sur un plateau à Madrid. Car, en ouvrant grand la porte à un transfert de Neymar au Real, le PSG pourrait faire d'une pierre trois coups : planter le Barça, se débarrasser d'un joueur qui veut partir et évacuer une potentielle offensive madrilène pour Kylian Mbappé l'été prochain. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter