"Pourquoi ne pas les exclure ?" : comment le président de la Liga compte faire renvoyer le PSG de la Ligue des champions

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

ACHARNEMENT - Javier Tebas, le président de la Liga qui a dénoncé le PSG à l'UEFA suite au transfert de Neymar, n'en démord pas. Il réclame des sanctions à l'encontre du club de la capitale qu'il accuse d'être artificiellement soutenu par l'État du Qatar. Il prône notamment l'exclusion du club parisien de la Ligue des champions.

Le revoilà, plus remonté que jamais. Suite au transfert de Neymar au PSG, le président de la Liga Javier Tebas s'était montré particulièrement virulent avec le club de la capitale. En quelques jours, il avait qualifié Paris de "délinquant", dénoncé un "dopage financier" et accusé la direction parisienne ainsi que le joueur le plus cher au monde de "se moquer du système" et de "pisser dans la piscine" de l'UEFA. Et puis, plus rien... jusqu'à ce week-end et une interview à L'Équipe

Lire aussi

Un dossier transmis à l'UEFA pour dénoncer le PSG

Ce lundi, le quotidien sportif révèle qu'outre la plainte déposée le 22 août dernier, le premier pourfendeur du PSG a fait réaliser par ses équipes un dossier en bonne et due forme de 44 pages visant à démonter que le club parisien est artificiellement soutenu par l'Etat du Qatar. Il rappelle ainsi dans cette missive que depuis le rachat du club de la capitale par QSI (Qatar Sports Investment, ndlr) en 2011, "beaucoup de sponsors du PSG ont été et sont des entités quatariennes (...) à savoir Ooredoo, Qatar National Bank, beIN Sports, et QTA".

Selon la Liga, qui s'appuie sur des chiffres de 2014, le sponsoring parisien est surévalué. A cette époque, les revenus commerciaux du PSG étaient bien supérieurs à ceux des autres grands clubs européens, avec 344 millions d'euros de rentrée contre 237 millions pour Manchester United, 224 millions pour le Real Madrid ou encore 185 millions pour le FC Barcelone. Ceux-ci représenteraient 73% du chiffre d'affaires contre 41% pour le Real et 38% pour le Barça. Trop du goût de Tebas, qui considère que "le PSG continue de tricher économiquement" et que l'UEFA doit sévir pour stopper immédiatement cette escalade inflationniste. 

En vidéo

ARCHIVE - Retour sur le mercato fou du PSG

Alors qu'une enquête a été ouverte par l'instance européenne, sitôt la fin du marché des transferts, le président de la Liga estime qu'"en sport, il faut aller vite pour prendre des décisions". "En deux mois, on sait si le PSG a triché", ajoute-t-il. "Si on laisse concourir quelqu'un qui triche, cela fait du mal à d'autres clubs. (...) Cela fera préjudice à d'autres équipes." 

Pourquoi ne pas les exclure (de la Ligue des champions) ?- Javier TEBAS, président de la Liga

Dans l'attente d'une éventuelle sanction, si le PSG n'entre pas dans les clous du fair-play financier après son été de folie avec le recrutement de Neymar, Javier Tebas a déjà sa petite idée sur la question. "Si, en cours de saison, on s'aperçoit qu'ils ont triché économiquement, pourquoi ne pas les exclure (de la Ligue des champions, ndlr) ?", lance-t-il. Pour l'instant, on n'en est pas encore là. Heureusement pour Paris, qui ne veut "pas entrer" dans ce débat.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter