Mercato : Neymar ne voudrait plus venir au PSG, Dani Alves lui envoie un message fort sur Instagram

TRANSFERT – Ça bouge, ce samedi, dans le dossier Neymar, que les supporters du PSG suivent tel un angoissant feuilleton. Aux dernières nouvelles, l’attaquant brésilien du Barça aurait "changé d’avis"… Ce qui a poussé son ami Dani Alves à prendre la plume pour le convaincre.

Dans l’océan agité par les bourrasques de rumeurs contradictoires annonçant (ou non) la venue de Neymar au PSG, Marcelo Bechler figure une sorte de phare guidant les embarcations de fortune que nous sommes. Le problème, c’est que sa lumière a, elle aussi, tendance à brutalement changer de direction. Le correspondant à Barcelone de la chaîne brésilienne Esporte Interativo est celui qui, le tout premier, avait annoncé, de façon catégorique, un accord entre l’attaquant du Barça et le club parisien. Depuis, c’est beaucoup moins clair et, ce samedi, le voilà qui, à son tour, offre un autre son de cloche. 

"La Une du Parisien confirme notre information. Si rien ne change, si les promesses sont tenues, Neymar jouera au PSG. Selon SkySports, il y a 90% de chances que Neymar aille au PSG. Selon RAC1, 80% de chances qu'il reste. Deux choses changent les accords : 1. Neymar a changé d'avis, après avoir décidé et annoncé qu'il partira aux joueurs du FCB et du PSG, ainsi qu'à ses amis et sa famille. 2. Le père de Neymar et le PSG ne se sont pas entendus sur les détails du contrat et la forme qu'il aura. Comme je l'ai dit ici durant une semaine : si rien ne change et que les promesses sont tenues, la négociation est close", a-t-il tweeté. 

Que veux-tu être ? Où veux-tu aller ? Ces questions dépendent de toi. N'oublie pas qui était avec toi à tes débuts.Dani Alves à Neymar

En clair : l’accord que le journaliste avait lui-même annoncé n’a pas lieu d’être, puisqu’un accord porte fatalement sur un contrat. C’est-à-dire le salaire, la durée du bail et les primes diverses et variées. Les "promesses" évoquées dans ces tweets sont-elles celles faites par le Barça pour garder son joueur, ou celles du PSG pour l’attirer ? Dans le second cas, cela signifierait qu’elles n’ont pas satisfait le père et agent de Neymar. Lequel a eu quelques problèmes avec la justice espagnole après le dernier transfert de son fils, de Santos à Barcelone, pour ne pas avoir déclaré les 40 millions d’euros de primes à la signature (dont 10 millions directement dans sa poche) négociées en douce avec le Barça. Pour mémoire, l’an passé, quand il avait (déjà) été question d’une venue de Neymar à Paris, le paternel aurait exigé, selon RMC, deux villas, des allers-retours en jet privé à volonté, ou encore le paiement par le PSG des 45 millions d’euros d’amende qu’il devait au fisc brésilien…

Réputé pour être tout aussi durs en négociations, les dirigeants qataris ne sont donc pas parvenus à leurs fins, étant donné que Neymar aurait "changé d’avis"...   Une certitude : le joueur hésite encore beaucoup, comme il l’avait exprimé via son compte Instagram (voir l'image ci-dessous). Du reste les "promesses" dont parle le journaliste pourraient aussi être celles faites, de venir à Paris, par Neymar lui-même aux dirigeants du PSG. Pour Marcelo Bechler, si d'aventure la star ne signait pas dans la capitale française, il trahirait ainsi sa parole. Une possibilité.

Car ses partenaires du Barça, avec lesquels il se trouve en tournée aux États-Unis, font des pieds et des mains pour tenter de le retenir. "Neymar ne sera pas mieux ailleurs par rapport à ici. On souhaite qu’il reste avec nous de nombreuses années", vient ainsi de lâcher Sergio Busquets en conférence de presse. Une vidéo, filmée au début de l’entraînement du club dans le New Jersey, montre, en outre, un Luis Suarez glissant une amicale (mais virile) tape dans l’arrière du crâne du Brésilien, en retard à l'entraînement, avant qu’ils se lancent, avec Lionel Messi, dans une conversation complice.

Autre signe que tout reste à faire dans ce dossier : le message publié, toujours sur Instagram, par Dani Alves, dans la nuit de vendredi à samedi.

"Que veux-tu être ? Où veux-tu aller ? Ces questions dépendent de toi. N'oublie pas qui était avec toi à tes débuts", a posté le tout nouveau latéral droit du PSG, qui avait précisément accueilli et pris Neymar sous son aile quand celui-ci avait débarqué à Barcelone. Les deux hommes sont restés très proches depuis et il y a fort à parier que le défenseur avait déjà tenté de convaincre, en privé, l’attaquant de le rejoindre en France. Cet appel du pied, au vu et au su de tous, ne sonne-t-il donc pas comme un aveu d’impuissance ou, du moins, comme une ultime tentative désespérée ? À voir.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2018

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter