Kanté, Danilo, Weigl... pour Paris United, "le PSG veut accrocher un top-player" au poste de sentinelle

Kanté, Danilo, Weigl... pour Paris United, "le PSG veut accrocher un top-player" au poste de sentinelle

DirectLCI
INTERVIEW - Plus à l'aise dans un rôle de relayeur, Adrien Rabiot apprécie très peu de jouer devant la défense. Le PSG, qui a tenté de recruter (en vain) Fabinho l'été dernier pour occuper ce poste, travaillerait actuellement sur la venue d'un "top player". Dida, l'un des administrateurs du très bien renseigné Paris United, fait le point pour LCI, à quelques heures du clasico face à l'OM (21 heures).

C'est le poste qui met le PSG dans l'embarras. Depuis plusieurs semaines, le positionnement d'Adrien Rabiot fait énormément parler. Le milieu de terrain de Paris préfère évoluer en relayeur plutôt qu'en sentinelle. Mercredi soir, après la victoire à Anderlecht (0-4) en Ligue des champions, il a toutefois tenu à mettre les choses au clair en affirmant n'avoir "jamais dit" qu'il ne voulait pas jouer devant la défense. Il n'empêche que s'il s'est dit prêt à dépanner, cela ne pourra pas durer indéfiniment. Les dirigeants du PSG en sont conscients.


Pour LCI, Dida, l'un des administrateurs du site Paris United, très bien informé sur les tractations parisiennes lors du dernier mercato estival, détaille les manœuvres qui se jouent en interne. 

LCI : Il se murmure que le PSG est à la recherche d'un numéro 6, pouvant évoluer en sentinelle devant la défense. Où en est-on concrètement ?

DIDA : L'été dernier, après avoir signé Dani Alves, Neymar et Mbappé, on a cru que le club allait recruter un 6. Jusqu'au bout, il y a eu des contacts avec Fabinho. Jorge Mendes (son agent, ndlr) était à Monaco pour établir les contacts. Les deux clubs ne se sont pas entendus pour des histoires de contrat et de modalités. On sait que Paris a toujours en tête de recruter un joueur à ce poste et les dirigeants vont faire le maximum pour accrocher un "top player". Les noms qui reviennent sont N'Golo Kanté de Chelsea, Danilo du FC Porto et Julian Weigl du Borussia Dortmund. Mais si ça bouge de ce côté-là, ce ne sera que l'été prochain.

Ce serait bête de vendre des joueurs maintenantDida de Paris United

LCI : Mais avant de pouvoir recruter, le PSG va devoir se séparer de joueurs pour rester dans le cadre strict du fair-play financier. Faut-il s'attendre à des départs ?

DIDA : Unai Emery (le coach du PSG, ndlr) a un groupe à disposition. Ce serait bête de vendre maintenant alors que le club joue sur tous les tableaux. Il sait qu'il va lui falloir une profondeur de banc suffisante. Après, prenons, par exemple, le cas de Di Maria. Son agent Jorge Mendes veut s'implanter sur le marché chinois. S'il y a une grosse offre qui tombe, il voudra sûrement le vendre. Pour Lucas, il n'y a rien du tout. Mais ils sont tous les deux susceptibles de partir, tout comme Hatem Ben Arfa.

LCI : Derrière tout ces dossiers, il y a la patte d'un seul homme, le nouveau directeur sportif Antero Henrique. Est-il le seul maître à bord au PSG ?

DIDA : Henrique est venu au club pour diriger. Il prend les décisions mais, au final, c'est Nasser Al-Khelaïfi (le président du club parisien, ndlr) qui a le dernier mot. Antero a placé tous ses pions au PSG. Il s'est entouré de personnes qu'il connaît et qu'il côtoie depuis de nombreuses années. À Paris, il travaille en toute confiance. Il est d'ailleurs fort probable qu'il soit déjà penché sur la suite et les mercatos à venir.

En vidéo

OM-PSG : le choc de Ligue 1 en chiffres

Paris United a confirmé à LCI la sortie le 27 mars 2018 d'un livre "PSG, révélations d'une révolution" (édition Amphora). "Ce sera sur des faits récents et passés autour du club dont les gens n'ont jamais entendu parlé, nous a-ton expliqué. C'est un livre qui sera vraiment pertinent pour les supporters. On n'est vraiment pas là pour détruire le club. Nous, le PSG, on l'aime." 

Plus d'articles

Sur le même sujet