Pour Thomas Meunier, aucun doute : Unai Emery va quitter le PSG

Football

FRANC-PARLER - Le départ d'Unai Emery du PSG ne fait aucun doute pour Thomas Meunier. Le latéral droit parisien, actuellement avec sa sélection mais abonné au banc au Parc des Princes a déclaré : "Beaucoup de choses, comme le coach, vont changer."

Le départ d’Unai Emery du PSG ne serait plus une hypothèse mais une issue inévitable. Alors que la trêve internationale bat son plein, Thomas Meunier, le latéral droit des Rouge et Bleu et présent avec la sélection belge pour affronter l’Arabie Saoudite mardi prochain, s’est exprimé en conférence de presse vendredi. Celui qui passe la majorité de son temps à cirer le banc au Parc des Princes a évoqué sans détour sa situation en club. Il n’a notamment pas fait mystère du futur départ d’Emery du Paris-SG, qu'il considère comme acquis.

"Je n’ai plus 18 ans, j’ai 26 ans, je suis en pleine possession de mes moyens, a affirmé le latéral droit au sujet de la concurrence avec Dani Alves sur le côté droit. J’ai besoin de m’affirmer en club. J’ai besoin de montrer ce que je sais faire. Le club connait ma position. Mais j’attends car beaucoup de choses, comme le coach, vont changer" a-t-il indiqué.

Lire aussi

Je sens que je n’ai pas toujours été récompensé de mes prestations.- Thomas Meunier à la RTBF le 11 mars.

Mis en concurrence avec Dani Alves sur le flanc droit de la défense depuis l'arrivée du vétéran brésilien cet été, Thomas Meunier ne se satisfait pas de son temps de jeu et l'avait déjà fait savoir. Le 11 mars dernier, dans un entretien à la RTBF, le numéro 12 parisien avait déclaré : "Tous les joueurs veulent tout jouer. Le problème cette saison, c’est que je sens que je n’ai pas toujours été récompensé de mes prestations. Mais bon, je suis en concurrence avec Alves qui a travaillé toute sa carrière pour acquérir un statut de privilégié. On verra ce qu’il se passe pour le reste de la saison."

Depuis plusieurs mois, Thomas Meunier serait notamment suivi par la Juventus Turin. Toujours selon les médias italiens, des émissaires l'auraient supervisé à Sarajevo lors de Bosnie-Belgique le 7 octobre dernier, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018 (3-4).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter