Mercato, Rafael, les 65 ans de l'OL... Jean-Michel Aulas intenable sur Twitter

COMMUNICATION - Pratiquant intensif du réseau social, le prédisent lyonnais profite de l'anniversaire du club et d'un marché des transferts qui s'accélère à l'OL pour twitter et retwitter à tout-va. Une activité retrouvée qui tranche avec la grande discrétion de Jean-Michel Aulas sur la toile après la cinglante défaite de Lyon face au PSG samedi dans le trophée des champions.

La pilule est passée. Sans doute très agacé par la prestation très décevante de ses joueurs lors du trophée des champions perdu face au PSG samedi (2-0), une défaite qui s'inscrit en plus dans une série de matches amicaux catastrophiques pour l'OL, Jean-Michel Aulas a fait vœux de silence sur Twitter le week-end dernier.

Mais à peine le lundi revenu que le président lyonnais reprenait ses bonnes habitudes de twittos invétéré et profitait évidemment des 65 ans de son club pour retweeter à tout-va quiconque souhaitait un joyeux anniversaire au club. 

Aulas futur journaliste de L'Equipe ?

Peut-être grisé par l'événement, celui qui est en poste depuis 1987 en a aussi profité pour officialiser le transfert de Rafael à Lyon. Aulas a d'abord retwitter la photo d'un supporter qui a croisé le latéral brésilien de Manchester United dans un hôtel lyonnais, avant de confier que la future recrue de l'OL était "de bonne humeur brésilienne !". 

Une communication surprenante quand on sait combien le club septuple champion de France (2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008) préfère plutôt mener ses campagnes de recrutement en toute discrétion... La nouvelle spontanéité présidentielle a en tout cas séduit le journaliste de L'Equipe Vincent Duluc, qui suit l'OL depuis de nombreuses années et a parfois eu des rapports houleux avec JMA, puisqu'il propose à Aulas de l'embaucher !  

EN SAVOIR + >> Notre page spéciale mercato

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande la vaccination des enfants fragiles

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Noël à Bordeaux : pas "d'arbre mort" mais un sapin de verre et d'acier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.