Mercato Rennes : quand Ruello dément l'arrivée de Gourcuff... en "chantant"

Football

FOOTBALL - Couper court à la rumeur, voilà l'objectif plutôt réussi par René Ruello ce vendredi. Présent en conférence de presse pour évoquer la potentielle venue de Yoann Gourcuff à Rennes (mais aussi l'imbroglio avec Ousmane Dembelé), le président des Rouge et Noir est allé jusqu'à pousser la chansonnette. Bon, il s'est en fait contenté d'une phrase...

"Arrêtez avec Gourcuff ! Gourcuff, je ne lui parle pas, je ne le vois pas. Vous voulez que je vous le chante ? Je vais vous le chanter. Je ne verrai pas Yoann Gourcuff. Je vais me mettre debout. Combien de fois je vais vous le dire. Gourcuff, non ! C’est clair et net." Visiblement, le sujet Yoann Gourcuff ne met pas très à l'aise notre cher René Ruello, président du Stade Rennais de son état et mélomane occasionnel en conférence de presse.

LIRE AUSSI >> Mercato : Philippe Montanier prêt à accueillir Gourcuff cet été

Le dirigeant de 66 ans, peut-être un brin amnésique, avait sûrement oublié qu'il avait, il y a une dizaine de jours, avoué des contacts "amicaux" avec le meneur de jeu tricolore. "Si Yoann veut venir, il est le bienvenu", avait-il glissé sur TVR Rennes 35 Bretagne. Un revirement de situation que certains journalistes, comme Bilel Ghazi, interprétaient déjà sur Twitter ce vendredi après-midi. "Conclusion très probable : Yoann Gourcuff a refusé de se passer de son avocat Didier Poulmaire comme le lui demandait le Stade Rennais", peut-on lire sur le compte personnel du rédacteur

René Ruello et le possible retour de Gourcuff au stade Rennais

Vous voulez entendre le président Ruello chanter? Il a été inspiré ce midi sur une question concernant le possible retour de Yoann Gourcuff au stade Rennais. A savourer.

Posted by Sports en Armorique on vendredi 12 juin 2015

"Ousmane, il n'a pas fait fac de droit"

Autre sujet évoqué par Ruello ce vendredi, le cas (épineux) Ousmane Dembelé, jeune espoir du SRFC qui souhaiterait quitter le club. Ces derniers jours, l'entourage du joueur de 18 ans s'était même confié à footu21.fr   pour évoquer sa situation compliquée en Bretagne. "Depuis un an, on lui fait comprendre qu’il n’a pas le niveau pour s’entraîner avec les pros. Le problème est sportif, pas contractuel. Philippe Montanier ne compte pas sur lui donc autant changer", argumentait-on du côté des proches de Dembelé. Des arguments un rien éludés par René Ruello devant les médias en cette fin de semaine.

LIRE AUSSI >> Mercato : pourquoi le retour de Gourcuff à Bordeaux est impossible

"Même si je respecte beaucoup Ousmane, il n’a pas fait la fac de droit, a-t-il asséné. Ces problèmes juridiques le dépassent complètement. J’ai l’impression qu’il est vraiment instrumentalisé. Sa volonté à lui ? C’est celle qu’on lui dit. Quand vous lui parlez, il vous répond :  'Je veux partir parce qu’on m’a manqué de respect.'  Il reproche à Philippe Montanier, qui l’a reçu avec ses agents, de ne pas être resté assez longtemps avec lui, et de ne pas l’avoir intégré au groupe pro. Mais c’est plus compliqué d’aller jouer à Marseille, au PSG ou à Saint-Etienne, qu’à Dinan ou Lannion. Avec tout le respect que j’ai pour ces équipes, ça ne demande pas les mêmes qualités." L'intéressé appréciera...

Lire et commenter