Mercato : le PSG prêt à reprendre sa folie dépensière pour Gianluigi Donnarumma, le nouveau Buffon ?

Mercato : le PSG prêt à reprendre sa folie dépensière pour Gianluigi Donnarumma, le nouveau Buffon ?

DirectLCI
OFFENSIVE - En quête d'un gardien, le PSG entretiendrait les contacts avec Gianluigi Donnarumma par la voie de son représentant, Mino Raiola. Sous contrat jusqu'en juin 2021, le portier du Milan AC pourrait faire l'objet d'une offre parisienne l'été prochain. D'autant que son contrat ne comporterait pas la moindre clause libératoire.

Le PSG continue de prospecter un peu partout en Europe. Quelques mois après avoir déboursé plus de 400 millions d'euros pour s'attacher les services de Neymar et de Kylian Mbappé, l'appétit parisien n'est semble-t-il pas assouvi. La folie dépensière du club de la capitale devrait reprendre de plus belle l'été prochain, une fois Paris en règle avec le fair-play financier.


Comme nous l'indiquait en octobre dernier Paris United, très bien informé sur les tractations parisiennes lors du dernier mercato estival, la direction des vice-champions de France "veut accrocher un top-player" au poste de sentinelle, trop peu pourvu. Parmi les pistes étudiées, N'Golo Kanté de Chelsea, Danilo du FC Porto et Julian Weigl du Borussia Dortmund.

En vidéo

Mercato : le onze de rêve des recrues les plus chères de l'été

Mais ce dossier "prioritaire" pourrait être temporairement mis de côté. En effet, alors qu'Alphonse Areola semblait avoir trouvé sa place dans les cages parisiennes, l'équipe dirigeante ne serait pas totalement satisfaite par ses gardiens. À en croire Sky Sport Italia, habituellement bien renseigné, le directeur sportif du PSG Antero Henrique aurait renoué le contact avec Mino Raiola, l'agent de Donnarumma. L'intérêt des décideurs parisiens pour le jeune portier du Milan AC n'est pas une nouveauté en tant que tel. L'été dernier déjà, son nom avait filtré du côté de la porte d'Auteuil. Sans que ça aille plus loin. Dans la foulée, le gardien de 18 ans avait finalement prolongé le contrat le liant aux Rossoneri pour cinq saisons, soit jusqu'en juin 2021.

Pas de clause dans le contrat de Donnarumma

Mais Sky Sport Italia a depuis apporté une nouvelle information de taille. Contrairement à ce qui se dit depuis la prolongation de l'Italien l'été dernier, les dirigeants lombards n'auraient inclu aucune clause libératoire pour Donnarumma. Cela permet de fait au Milan AC d'imposer le prix qu'il veut pour lâcher le successeur annoncé de Gianluigi Buffon en sélection.


Dans le viseur de l'UEFA pour non-respect du fair-play financier, et actuellement en proie à des difficultés pécunières, les Rossoneri pourraient être poussés à vendre, non pas en janvier mais en juin. Le prix de Gianluigi Donnarumma pourrait chuter à moins de 70 millions d'euros. Mais si entre-temps le club lombard rebondit financièrement, l'indemnité de transfert réclamée pour le jeune prodige pourrait s'envoler et dépasser allègrement les 100 millions d'euros. 

Plus d'articles

Sur le même sujet