MERCATO - OM : Adil Rami, Steve Mandanda et Olivier Giroud en approche !

MERCATO - OM : Adil Rami, Steve Mandanda et Olivier Giroud en approche !
Football

TRANSFERTS – L’Olympique de Marseille, désireux de se renforcer cet été, entreprend de piocher chez les Bleus pour bâtir sa nouvelle équipe. Trois dossiers sont en bonne voie, dont deux qu’on pensait dans une impasse…

Le ciel s’annonce encore plus bleu que d’habitude à Marseille dans les prochaines semaines. Trois Bleus ont en effet désormais de bonnes chances de (re)débarquer bientôt sur la Canebière pour porter le maillot du club phocéen. Pour les postes concernés, réécoutons Rudi Garcia, l’entraîneur de l’OM, au micro de Canal+ mercredi soir, après la victoire en amical (3-2) contre le FC Sion : "On cherche encore un gardien, un défenseur et un attaquant."

 Si les pistes prioritaires de l’OM aboutissent, il devrait s’agir de Steve Mandanda, Adil Rami et Olivier Giroud, qui rejoindraient ainsi Patrice Evra, Rémy Cabella, Dimitri Payet et Florian Thauvin pour grossir le contingent d’internationaux français dans le vestiaire olympien. Focus sur l’évolution récentes de ces trois gros dossiers.

Steve Mandanda entrevoit enfin le bout du tunnel

Initialement, l’OM pensait que le retour de son ex-capitaine chéri serait son premier recrutement bouclé de l’été. Mais Crystal Palace, où Steve Mandanda a signé il y a un an (pour finir 3e gardien), s'est montré trop gourmand aux yeux des dirigeants marseillais, exigeant 8 millions d’euros quand le club phocéen espérait une transaction d’1,5 million… 

Depuis, le portier, qui rêve de revenir au bercail, se morfond dans sa villa de Cassis. Mais il a sans doute été ravi d’apprendre récemment que Frank De Boer, le tout nouveau coach de Crystal Palace, a entrepris de faire signer Jasper Cillessen, gardien n° 2 du FC Barcelone. Une arrivée que le quotidien As estime imminente, et qui devrait inciter les Anglais à lâcher du lest dans le dossier Mandanda, histoire de ne pas se retrouver avec quatre portiers sur les bras… Contractuellement, en tout cas, l’OM a déjà obtenu l’accord du futur revenant.

Lire aussi

Adil Rami n’attend plus que l’accord de Séville

Le défenseur central, lui aussi, attend son heure. Après avoir passé quelques jours à Saint-Raphaël, près de Fréjus où, dans une autre vie, il fut agent municipal, Adil Rami est rentré à Séville pour s’entraîner. Avec l’espoir de très vite plier bagage. Le joueur s’est en effet déjà mis d’accord avec l’OM sur les termes d’un contrat. Surtout, il ne veut entendre parler d’aucune autre destination que Marseille, et a même repoussé une offre pourtant bien plus lucrative de Besiktas.

La balle est donc dans le camp du Séville FC, qui dispose déjà d’une offre d’environ 4 millions d’euros émise par l’OM, dont les dirigeants se trouvent d’ailleurs sur place pour accélérer la chose. Il se pourrait qu’une négociation légèrement à la hausse fasse quelque peu traîner l’affaire. Mais, en dehors de ces calculs d’épiciers, aucun obstacle de taille ne semble en mesure d’empêcher ce transfert.

Lire aussi

En vidéo

Flash Mercato : les infos transferts du 6 juillet 2017

Olivier Giroud considère maintenant un départ d'Arsenal

Toute l'info sur

Le mercato hivernal 2019

En réponse aux rumeurs qui l’envoyaient en France, l’attaquant a lâché mercredi cette déclaration, sonnant comme une fin de non-recevoir, sur le site officiel de son club d’Arsenal : "J’ai gagné beaucoup de titres dans ma carrière, mais il y a quelque chose de plus important pour moi. C’est la loyauté et donner le meilleur pour mon équipe. J’aimerais remporter d’autres titres ici, avant la fin de mon contrat (en 2020)." Sauf que, depuis, Alexandre Lacazette a rallié les Gunners et Olivier Giroud, déjà remplaçant la saison passée, voit désormais son temps de jeu potentiel se réduire à peau de chagrin, à un an du Mondial en Russie. 

Du coup, le buteur regard d'un éventuel d’un bien meilleur œil et, en parallèle, The Telegraph affirme que l’OM est très proche de convaincre Arsenal avec une indemnité de transfert de 28 millions d’euros (hors bonus). Le quotidien anglais indique également que les dirigeants marseillais se montrent aujourd'hui très optimistes quant à leurs chances d’obtenir la signature du joueur. Lequel a été élevé au rang de priorité absolu au sein de l’état-major olympien depuis le mois de mars.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent