Mercato : Un retour à l’OM ? Dimitri Payet ne dit (vraiment) pas non

Mercato : Un retour à l’OM ? Dimitri Payet ne dit (vraiment) pas non
Football

FOOTBALL – Dimitri Payet, l’attaquant de West Ham et de l’équipe de France, juge "intéressant" le projet de Frank McCourt, le nouveau propriétaire de l’OM, et se rappelle au bon souvenir de Rudi Garcia, un coach qu’il connaît bien.

Souvenez-vous l’été dernier. Des chiffres dingues circulaient au sujet d’un éventuel transfert de Dimitri Payet au Real Madrid ou à Manchester United, contre plus de 60 millions d’euros. À l’époque, l’attaquant français sortait d’une superbe saison avec West Ham, et d’un Euro 2016 qui l’avait parfois vu porter les Bleus à bout de bras. L’enthousiasme est quelques peu retombé depuis. Les Hammers sont englués à la 13e place du classement de la Premier League, et l’idée d’un départ dans un club moins prestigieux semble avoir fait son chemin dans l’esprit du joueur. À l’entendre, on jurerait même qu’il ne serait pas contre un retour dans le club qu’il avait quitté, en 2013, pour rallier l’Angleterre : l’Olympique de Marseille.

Lire aussi

"Je ne ferme la porte à rien. Marseille a un nouveau projet qui me semble intéressant, a-t-il en effet répondu dans un entretien accordé à SFR Sport. Après, bien évidemment, nous sommes dans l’attente des premiers faits des nouveaux propriétaires, mais Marseille connaît mon attachement pour ce club. J’en dis le plus grand bien parce que je le pense, donc pourquoi pas."

Lire aussi

Ceci, dans un milieu où chaque déclaration publique se pèse au gramme pour ne pas fâcher son employeur, est un véritable appel du pied. Dimitri Payet pose aussi sa condition à un éventuel retour : que Frank McCourt, qui vient de racheter l’OM, mette la main à la poche. À Londres, il émarge à 160 000 euros par semaine, contre 100 000 par mois du temps où il évoluait à Marseille. S’il pourrait consentir à une baisse de ses émoluments, celle-ci ne doit pas être trop importante.

Lire aussi

Quoi qu’il en soit, ce ne serait pas qu’une affaire d’argent. Car ce qui attire aussi l’attaquant des Bleus, c’est la perspective de retrouver Rudi Garcia, fraîchement nommé entraîneur de l’OM. "À Saint-Étienne, j’ai beaucoup grandi avec Galtier. Puis sur le plan du jeu, le summum a été Lille avec Garcia. Ça partait de derrière avec “ Mika ” (Landreau, le gardien, ndlr), un jeu de passes pour remonter le ballon très vite. À mon arrivée, je les regardais jouer et je me demandais vraiment comment j’allais faire pour entrer dans cette équipe tellement le jeu était rodé, fluide. Rudi Garcia me parlait beaucoup, sentait quand ça allait ou pas. On avait une relation particulière." Un message que l’intéressé appréciera.

En vidéo

[Téléfoot 13/11] Dimitri Payet, l'homme fort des Bleus

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent