Mercato : un retour de Neymar au FC Barcelone est-il vraiment possible ?

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

FOOTBALL – Selon des sources concordantes, Neymar a signifié aux dirigeants du PSG sa volonté de retourner jouer à Barcelone cet été. Plus facile à dire qu’à faire...

"Je ne veux plus jouer au PSG. Je veux rentrer chez moi, là d’où je n’aurais jamais dû partir." C’est le titre choc placardé, ce mercredi matin, en Une du quotidien sportif catalan Mundo Deportivo. Et c’est ce qu’aurait écrit Neymar dans un échange de SMS récent avec le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi. Lequel, mardi dans les colonnes de France Football, avait adopté un ton inhabituellement offensif pour répondre à une question sur l’avenir de son attaquant star : "Personne ne l'a obligé à signer ici. Personne ne l'a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s'inscrire dans un projet."

De la France à l’Espagne, en passant (surtout) par le Brésil, toutes les informations, qu’elles proviennent du clan du joueur ou de sources internes au club parisien, convergent désormais en ce sens : Neymar travaille actuellement à forcer son départ, et il rêve effectivement de revenir à Barcelone, au point d’y chercher déjà un logement, selon la chaîne brésilienne GOL. Le journaliste Marcelo Bechler, le premier à avoir annoncé le départ du joueur à Paris à l’été 2017, confirme cette volonté, mais émet un (gros) bémol : certes, le Barça est intéressé, mais il se demande comment faire...

Entre le PSG et le FCB... un lourd passif

Plusieurs obstacles, en effet, semblent devoir irrémédiablement se dresser sur la route d’un retour du Brésilien en Catalogne. Tout d’abord, la direction du PSG entretient des relations exécrables avec celle du FCB, depuis que cette dernière a tenté de lui chiper Marco Verratti, et surtout en raison de la manière dont Neymar est parti, Paris ayant levé la clause libératoire de l’attaquant (222 millions d’euros), ce que le Barça n’avait pas, mais alors pas du tout anticipé.

Dit autrement : Nasser Al-Khelaïfi, qui rappelle dans son interview à France Football qu’ "il y a bien sûr des contrats à respecter" (celui de Neymar avec le PSG court jusqu’en 2022), pourrait décider de ne pas vendre sa star à tel ou tel club, dont Barcelone. Et en parlant de contrat, il faut aussi rappeler que Neymar, à Paris, émarge à hauteur de 36,8 millions d’euros par an, un salaire sur lequel le Barça ne peut absolument pas s’aligner. Le Brésilien devrait donc consentir à une baisse conséquente de ses émoluments, ce qui ne colle pas avec chacun de ses choix de carrière jusqu’à présent.

J’ai vécu l’un des meilleurs moments de ma vie à Barcelone avec le meilleur joueur du monde, Messi, et le deuxième meilleur du monde, Neymar. Qui ne voudrait pas jouer avec Ney ?Luis Suarez mardi

D’un strict point de vue économique, ce n’est d’ailleurs pas tout ce qui bloque. Le PSG a acheté Neymar pour 222 millions d’euros il y a deux ans, et ne se résoudra pas à le vendre, qui plus est au club dont il est parti, pour un montant moindre. Or, l’attaquant, depuis, a enchaîné les blessures et vu son image se dégrader dans des proportions alarmantes, entre sa propension à simuler les fautes sur le terrain et l’accusation de viol qui pèse sur lui. Si les cadres du Barça, dont Messi et Suarez, seraient ravis de le voir revenir (et l’ont fait savoir), il y a fort à parier que ses dirigeants soient bien plus réticents...

Samuel Umtiti, Ousmane Dembélé et Ivan Rakitic en monnaie d'échange ?

Mardi, le média brésilien Globo imaginait une transaction dans laquelle Barcelone paierait 100 millions d’euros et offrirait trois de ses joueurs,  au PSG pour financer l’opération. Une contorsion surréaliste dans la forme, mais sans doute la seule rendant le transfert possible, si tant est que l’équation financière, particulièrement ardue si l’on y inclut les salaires, tienne la route. Resterait tout de même à savoir si les trois joueurs en question accepteraient de partir pour servir de monnaie d’échange, mais nous n’en sommes même pas là.

Pour l’heure, en effet, une procédure judiciaire oppose encore Neymar à son ancien club, pour le non-versement d’une prime de 30 millions d’euros liée à la dernière prolongation de contrat du Brésilien en Catalogne, signée... juste avant son départ. Évidemment, il faudrait que le joueur renonce à ladite prime et retire cette plainte toujours en cours d’instruction. 

Griezmann envoyé à Paris ?

Enfin, et ce n’est pas le moindre des obstacles, le FC Barcelone aurait déjà ficelé l’arrivée d’Antoine Griezmann au 1er juillet. Ce qui rendrait, sportivement et financièrement, un retour de Neymar presque farfelu... Il n’empêche : le très sérieux quotidien espagnol El Mundo affirme ce mercredi que le Français pourrait être inclus dans la transaction et envoyé à Paris à peine arrivé pour faire baisser la note et permettre au Brésilien de revenir. Une manœuvre qui s’annonce pour le moins délicate, sachant que l’attaquant des Bleus n’a jamais porté le PSG dans son cœur, au-delà même de la vexation que pourrait provoquer chez lui pareil traitement. Mais est-on encore à cela près ? 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter