Mercato : une "clause libératoire" de 5 millions d’euros dans le contrat d’Ousmane Dembélé ?

Football
DirectLCI
TRANSFERT - Ousmane Dembélé, le petit prodige de 18 ans du Stade rennais, n’a pas fini de susciter les convoitises. Et pour cause : l’international Espoirs pourrait coûter beaucoup moins cher que son talent le laisse supposer...

Il y a un mois, France Football affirmait que le FC Barcelone avait posé 35 millions d’euros sur la table pour convaincre le Stade rennais de lui lâcher Ousmane Dembélé. Toutes les parties ont démenti depuis, mais le montant de la somme situait, d’une certaine manière, la nouvelle valeur sur le marché des transferts de l’international Espoirs de 18 ans, que certains imaginent disputer l’Euro 2016 avec l’équipe de France A. Et voilà que, ce dimanche, L’Équipe nous apprend que le contrat du joueur, courant jusqu’en 2018, contiendrait une clause libératoire s’élevant à… 5 millions d’euros.

Une clause interdite par le règlement de la LFP, mais...

Une information d’autant plus surprenante que les clauses libératoires (montant à partir duquel un club est obligé de vendre un joueur) sont interdites en France. Des moyens existent pour les appliquer quand même, comme l’acte sous seing privé (une convention écrite par les deux parties elles-mêmes ou par un tiers) ou une clause se rapprochant de la clause pénale (fixant un prix pour compenser la rupture d’un contrat). Mais, dans tous les cas, le Stade rennais disposerait d’un moyen légal de refuser une offre de 5 millions d’euros. En clair : 30 millions de plus ne seraient pas du luxe.

À LIRE AUSSI >> Mercato : Ousmane Dembélé fait le point sur son avenir et fait taire les rumeurs

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter