Mercato : Zidane ne sera pas l'entraîneur de Bordeaux

Football
DirectLCI
TRANSFERTS - Alors que son arrivée était attendue pour la semaine prochaine, Zinedine Zidane a décliné l'offre des Girondins de Bordeaux, a annoncé le président du club sur RTL. En cause : ''Son attachement au Real Madrid'', explique Jean-Louis Triaud.

Le feuilleton a pris fin alors qu'on ne s'y attendait pas. Le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, a annoncé mercredi soir sur RTL que Zinedine Zidane ne serait pas le prochain entraîneur du club. Celui qui est l'actuel entraîneur adjoint au Real Madrid a ainsi décliné l'offre des Girondins (2 ans de contrat) alors que les dirigeants avaient fait de sa venue sa priorité et espéraient redynamiser un club endormi depuis son titre de champion en 2009.

La semaine dernière, il semblait pourtant que Zidane était en train de préparer sa venue, alors qu'il demandait cinq recrues pour renouveler l'effectif et que deux des hommes forts du Real Madrid, Stéphane Paille (recruteur) et David Bettoni (superviseur des adversaires), semblaient prêts à la suivre. Les dirigeants girondins ont-ils refusé une de ses conditions ? ''Il y a certainement un souci pour Zinedine Zidane, c'est son attachement au Real Madrid, a tenté d'expliquer Triaud. Vous ne pouvez pas ignorer que deux de ses enfants sont au centre de formation du Real, que sa famille est très adaptée à Madrid, où elle vit depuis près de 11 ans. C'est un contexte compliqué.''

Sagnol, désormais favori de Bordeaux et de Lyon

Ces justifications signifieraient également que Zidane, parfois annoncé à Monaco (où Jardim est attendu) ou la Juventus (où Conte va finalement rester), n'est pas enclin à sauter le pas, contrairement à ce qu'il annonçait quelques semaines plus tôt . Les prochaines semaines diront si c'est le projet bordelais qui manquait d'ambition ou si c'est l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France qui a du mal à couper le cordon avec le club qu'il a hissé sur le toit de l'Europe, en 2002.

Les dirigeants bordelais vont, de leur côté, chercher un autre remplaçant à Francis Gillot. La piste Zidane envolée, c'est celle de Willy Sagnol, entraîneur de l'équipe de France espoir, qui semble la plus probable. Sauf que le nom de l'ancien latéral droit du Bayern Munich est aussi cité à Lyon, où la succession de Rémi Garde reste ouverte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter