Messi, Ronaldo, Mourinho... Les révélations fracassantes de Jerzy Dudek

Football

FOOTBALL - L'ex-gardien du but du Real Madrid envoie du lourd dans la biographie qu'il vient de publier.

Difficile de trouver la lumière quand on se trouve dans l'ombre d'un géant. Gardien de but du Real Madrid de 2007 à 2011, Jerzy Dudek n'a joué que 12 matchs en tout et pour tout sous la prestigieuse tunique merengue, à une époque où Iker Casillas était complètement intouchable. Aujourd'hui retraité, l'international polonais publie une biographie, riche en anecdotes croustillantes.

CR7 et Raul, des "égocentriques"

On peut, par exemple, y lire que ses ex-coéquipiers Raul et Cristiano Ronaldo sont des "égocentriques qui préfèrent que l’équipe gagne 2-1 grâce à leurs buts plutôt que l’équipe gagne 5-0 avec des buts inscrits par d’autres joueurs". Même si l'ex-portier prend bien soin de préciser que le Portugais est, lui, "arrogant mais authentique"...

A LIRE AUSSI >> La pause pipi de CR7 dans les rues de Saint-Trop'

Mais c'est au sujet de Lionel Messi que Dudek se montre le plus virulent : "Il a dit de telles grossièretés à Pepe et Sergio Ramos que c'est impossible à imaginer tant il donne l'impression d'être un type timide et bon en apparence. En réalité, il est faux et provocateur. Au même titre que Messi, le Barça de Guardiola vivait de la provocation. Ils étaient tellement préparés à la provocation qu'ils arrivaient à merveille à faire croire qu'ils en étaient victimes !"

A LIRE AUSSI >>  Et pourtant, Chiellini et Buffon le prennent pour un "alien" et pour "Dieu"

"Qui est le rat ? C'est toi Granero ?"

Le Polonais s'épanche ensuite longuement sur le cas de son ancien coach, José Mourinho. "Il était énormément agacé par le Barça à l'époque, confie-t-il. Il nous disait qu'on les respectait trop alors que eux nous méprisaient. Il ajoutait qu'ils passaient leur temps à se moquer de nous. Il nous a même soufflé dans les bronches quand nous sommes allés échanger nos maillots avec eux après la Manita (une défaite 5-0 en novembre 2010, ndlr)."

Jerzy Dudek revient enfin sur un autre épisode : le plus mémorable coup de gueule du Special One dans le vestiaire madrilène. "Il (José Mourinho) est arrivé dans le vestiaire comme un coup de tonnerre et s'est mis en colère contre nous, car la presse savait avant le match que Pepe allait jouer au milieu : 'Qui est le rat ? C'est toi Granero ? Il y a un rat ici et je ne vais pas arrêter avant de l'avoir découvert !'" Pour la petite histoire, il s'agissait plus vraisemblablement d'Iker Casillas.

A LIRE AUSSI >> Mourinho, roi de la petite phrase

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter