Michel Platini officiellement candidat à la présidence de la Fifa

Football
FIFA – Comme attendu, Michel Platini s'est déclaré candidat à la présidence de la Fifa. Le Français, déjà président de l'UEFA, est aujourd'hui le grand favori à la succession de Sepp Blatter dont l'élection se tiendra le 26 février.

Plus rien n’empêchait Michel Platini de se présenter à la présidence de la Fifa, le Français est passé à l'action ce mercredi en officialisant sa candidature. Deux mois après les scandales de corruption au sein de l'instance mondiale du football et la démission de Sepp Blatter, patron historique de la Fifa, le président de l'UEFA sera le grand favori à la succession du Suisse dont l'élection se tiendra le 26 février prochain à Zurich lors d'un congrès exceptionnel. Si les futurs adversaires de Platini ne sont pas encore connus, rien ne semble priver l'ancien numéro 10 des Bleus de prendre la tête de la Fifa.

Après avoir laissé sa place au Prince de Jordanie Ali ben al-Hussein lors de la dernière élection à la Fifa le 29 mai, Michel Platini a certainement estimé que la démission de Blatter résonnait comme le point de départ d'une nouvelle aventure davantage tournée sur le monde. Aujourd'hui à la présidence de l'UEFA, le Français âgé de 60 ans, se lance dans le grand bain, grâce aux nombreux soutiens des multiples associations présentes à travers les différents continents.

Platini désire une "Fifa exemplaire, unie et solidaire"

"C’est une décision très personnelle, mûrement réfléchie, dans laquelle se mêlent les considérations propres à l’avenir du football et celles qui tiennent à mon propre parcours. Il y a des moments dans la vie où vous devez prendre votre destin en main. Je suis dans un de ces moments décisifs, à la jonction du cours de ma vie et des événements qui dessinent l’avenir de la Fifa" a-t-il expliqué dans une lettre adressée aux 209 présidents et secrétaires généraux des associations de la Fifa.

A LIRE AUSSI
>> Platini, un candidat sans rivaux ?
>> Platini :" Dans quatre ans, j'irai où je veux, UEFA, FIFA..."

Platini aura forcément la volonté de changer l'image d'une fédération qui a été salie depuis plusieurs mois et marquée par la corruption. Le Français "compte sur votre soutien et sur notre amour commun du football pour qu’ensemble nous offrions aux dizaines de millions de passionnés de notre sport la Fifa qu’ils attendent : une Fifa exemplaire, unie et solidaire, une Fifa respectée et aimée."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter