Monaco candidat au titre ? Oui mais...

Football

HEXAGOAL – L'AS Monaco se place comme le concurrent numéro un du PSG cette saison pour l'obtention du titre selon différents observateurs de la L1. Si le club monégasque possède des qualités indéniables, il semble encore prématuré pour s'avancer alors que la saison vient tout juste de débuter.

Trois matchs, trois victoires, neuf buts inscrits pour deux encaissés, autant de points positifs qui permettent à Monaco de débuter la saison sur les chapeaux de roue et de séduire. A tel point que les hommes de Leonardo Jardim se voient déjà attribuer l'étiquette de rival le plus crédible au Paris Saint-Germain pour le titre de champion de France. Le changement de stratégie sportive - valorisation des jeunes talents pour réaliser des plus-values - a été assimilé et convainc. Les éloges affluent en direction de la Principauté alors que l'ASM reçoit ce vendredi soir (20h30) Lille dans le cadre de la deuxième journée de L1. Mais certains points sont à nuancer.

Le recrutement
A un peu plus de deux semaines de la fin du mercato estival et de la date butoir du 31 août, synonyme de clôture du marché des transferts, certaines incertitudes planent encore sur l'effectif de l'ASM, notamment dans le secteur défensif. Aymen Abdennour et Layvin Kurzawa pourraient quitter Monaco. Le premier est courtisé par divers grands clubs européens (Barcelone, Juventus, Roma, Inter, Milan) alors que le second suscite la convoitise du PSG. Concernant les recrues qui ont débarqué sur le Rocher, elles représentent toutes des paris, qui peuvent s'avérer payants ou perdants.

Le début de saison
Le pedigree des adversaires du club de la Principauté ne fait pas frémir. La formation suisse des Young Boys de Berne, qui a croisé le fer avec l'ASM au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, ne représentait pas une farouche opposition. Les résultats cumulés des deux matchs en attestent : 7-1 . Pour s'octroyer sa première victoire en L1 face à Nice (2-1), Monaco a bénéficié d'une supériorité numérique pendant une mi-temps. Mais les Monégasques vont rentrer dans le vif du sujet dans les prochains jours avec une double confrontation face à Valence, aux allures d'épouvantail, en barrages de C1 (19 et 25 août) avant la première grosse affiche de cette saison 2015-2016 en L1 face au Paris Saint-Germain (30 août).

A LIRE AUSSI
>>
Valence, bien trop fort pour Monaco ?

Le PSG
"C'est une force offensive exceptionnelle avec une rigueur défensive, des joueurs qui savent ce qu'ils ont à faire sur le plan défensif. C'est plus fort que l'an passé, ils peuvent réussir de grandes choses et je crois qu'il y aura au moins une lutte entre Parisiens et Monégasques pour le titre". L'avis d’Hervé Renard, l'entraîneur de Lille, est tranché dans les colonnes de L'Equipe concernant le dernier 3e de L1 après avoir affronté le PSG la semaine dernière avec une défaite à la clé (0-1) et à l'aube d'une rencontre face à l'ASM. Si le club de la Principauté est sans doute l'un des mieux armés du Championnat, il souffre d'un déficit de vécu collectif en comparaison aux champions de France. Un élément qui devrait avoir son importance dans les moments fatidiques.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter