Monaco, Lyon, Marseille, Paris ... La Ligue 1 célèbre ses champions du monde

FÊTE - Moins d'un mois après le sacre des Bleus à la Coupe du monde, le 15 juillet dernier, la Ligue de football professionnel (LFP) honore sept de ses huit champions du monde lors de la première journée de Ligue 1.

La France du football n'est pas prête à tourner la page du sacre des Bleus à la Coupe du monde, le 15 juillet dernier. A l'occasion de la reprise de la Ligue 1, entamée le 10 août par une victoire de Marseille contre Toulouse, la LFP, avec le soutien de la FFF, célèbre comme il se doit cette victoire dans la plus grande des compétitions internationales en honorant les pensionnaires de Ligue 1 à avoir soulevé le trophée le plus convoité dans le monde du football.

Le 10 août à Marseille, le 12 à Lyon et Paris

Les supporters de l'OM ont donc eu le plaisir de fêter la victoire en Coupe du monde dès la première journée du championnat en compagnie de leurs champions Steve Mandanda, Adil Rami et Florian Thauvin. En brandissant le trophée en lever de rideau du championnat, ce dernier, seul mondialiste à entrer en jeu vendredi 10 août, a même pu apporter sa pierre à l'édifice de la victoire marseillaise contre Toulouse en inscrivant le dernier des 4 buts phocéens.


Pour Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe et Alphonse Aérola, il faudra attendre dimanche soir, avant 21h, pour la clôture du championnat, face au SM Caen, au Parc des Princes. Dans l'après-midi, le Lyonnais Nabil Fekir aura quant à lui célébré le trophée au Parc OL, un peu avant 14h, contre Amiens.

Le 2 septembre à Monaco ?

Pour le seul Monégasque concerné, Djibril Sidibé, la célébration du titre de champion du monde au stade Louis-II n'a pas encore été planifiée, l'ASM disputant son premier match de la saison à l'extérieur, à Nantes (victoire 3-1). Toujours selon l'AFP, elle pourrait survenir le 2 septembre prochain, lors de la réception de l'Olympique de Marseille.


Reste à savoir si, d'ici là, Sidibé sera toujours sur le Rocher. Annoncé proche de l'Atlético de Madrid à l'aube du Mondial, le joueur formé à Troyes pourrait finalement rester une saison de plus à Monaco, la piste madrilène s'étant évaporée ces derniers jours. Les Colchoneros ont préféré miser sur le Colombien du PSV Eindhoven Santiago Arias pour remplacer le Croate Šime Vrsaljko, parti en prêt à l'Inter Milan.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les Bleus champions du monde : deux étoiles plein les yeux

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter