Monaco – PSG : une défaite salvatrice pour les champions de France ?

Football

AVERTISSEMENT – Défait 3-1 par Monaco en Principauté, le Paris Saint-Germain voit sa fin d’été – jusque-là parfait – gâchée par de surprenants monégasques. Cependant, les hommes d’Unai Emery pourraient cependant trouver dans cet échec des raisons de redoubler de vigilance alors que se profile un certain PSG- Arsenal dans quinze jours en Ligue des champions.

Certaines attitudes ne trompent pas. Les complaintes de Verratti sur le terrain, le visage fermé de Ben Arfa à son entrée en jeu ou encore le large sourire de Pastore – qui ne jouait pas dimanche soir pour cause de blessure au mollet – alors que son équipe était menée 2-0 à la pause… A Louis II dimanche soir, les Parisiens ont peut-être oublié qu’il ne suffit pas de se présenter sur le rectangle vert pour empocher les 3 points, même en Ligue 1. Battus dans l’engagement,  trop imprécis et coupables d’erreurs (David Luiz sur le penalty concédé ???) parfois surprenantes, les champions de France ont été méconnaissables.

La concurrence officiellement (re)lancée…

"Toutes les défaites sont difficiles à digérer. Celle-là l’est d’autant plus que Monaco, comme nous, aspire à gagner le championnat. Nous allons nous relever. On va revoir le match, et analyser les choses positives et négatives",  a déclaré Thiago Motta à la fin de la rencontre au micro de Canal +. Dépassé par les événements sur le Rocher, le capitaine Parisien aura tout le temps de revisionner les images de ce match où tout a fonctionné de travers pour les Parisiens. Des ratés de Cavani – auteur tout de même du but parisien, aux boulevards laissés dans son dos par Kurzawa, en passant par l’impuissance de Trapp sur les deux seuls tirs cadrés de l’ASM ou encore l’entrée en jeu trop individualiste de Ben Arfa… les pistes de réflexion seront nombreuses pour Unai Emery et son staff durant la trêve internationale.

Déçu mais loin d’être abattu, le technicien basque a assumé sa part de responsabilité dans ce cuisant échec. "J'ai perdu le défi de la deuxième mi-temps sur ce match contre une équipe qui possède un point de plus que nous. Je dois apprendre de cette défaite. On a perdu parce qu'on n'a pas bien fait certaines choses sur le terrain", a ainsi reconnu Emery, surclassé dimanche soir par le maître tacticien qu’est Leonardo Jardim. Afin de préparer au mieux son équipe pour défier Arsenal  le 13 septembre prochain en Ligue des champions, le successeur de Laurent Blanc prévoit d’ailleurs de raviver la concurrence au sein de son groupe. "J'ai donné ma confiance aux joueurs qui me l'ont rendue. On a fait trois bons matches officiels. Certains sont arrivés en retard avec les compétitions internationales. Maintenant, il va y avoir de la concurrence" a-t-il annoncé. A travers cette défaite, on sent que la saison du PSG a vraiment commencé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter