C’est officiel : la Fifa renonce à une Coupe du monde à 48 équipes en 2022 (mais ce n’est que partie remise)

Football
FOOTBALL - La Coupe du monde 2022 au Qatar se jouera finalement à 32 équipes, et non dans une version élargie à 48 nations, a annoncé ce mercredi la Fifa, renonçant à son projet qui impliquait l'organisation de rencontres dans au moins un pays voisin de l'émirat.

L’information, révélée ce mercredi soir par The Times, a été confirmée dans la foulée par la Fifa, signe qu’il ne fallait pas, pour l’instance gouvernant le football mondial, que la chose ne traîne trop. C’est donc désormais officiel : contrairement à ce que souhaitait ardemment son président Gianni Infantino, la Coupe du monde 2022 se jouera finalement à 32 équipes, et non dans une version élargie à 48 nations. En cause : la superficie du Qatar, le pays hôte, de la taille de l’Île-de-France, et ses relations houleuses avec les pays voisins, qui auraient dû être mis à contribution dans pareil projet. 

"La Fifa et le Qatar ont conjointement exploré toutes les possibilités pour accroître le nombre d'équipes de 32 à 48 en impliquant des pays voisins, explique en effet le communiqué de la Fifa. À la suite d'un processus de consultation approfondi, il a été conclu que dans les circonstances actuelles une telle proposition ne pouvait être mise en œuvre ".

Résultat : "aucune proposition ne sera soumise au congrès de la Fifa le 5 juin à Paris", contrairement à ce qu’avait intialement prévu M. Infantino. Lequel s'était démené un peu partout dans le monde pour défendre son projet, avec apparemment l'appui de l'Arabie saoudite, s'appuyant sur une étude de faisabilité qui imaginait le Koweït ou Oman accueillir des matchs.

Pourquoi vouloir ainsi augmenter le nombre d’équipes participantes ? Tout simplement parce que, plus il y a de matchs, plus il y a d’espaces publicitaires à vendre, sachant que même les rencontres les moins alléchantes d’un Mondial réunissent une forte audience, et que la Coupe du monde est la principale manne financière de la Fifa. Il ne s’agit toutefois que d’un report : ce nouveau format est déjà entériné pour le Mondial 2026, qui sera disputé dans trois pays, États-Unis, Canada et Mexique.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter