Montpellier – Monaco (1-1) : encore des points perdus par les Monégasques

Montpellier – Monaco (1-1) : encore des points perdus par les Monégasques

DirectLCI
LIGUE 1 - Opposés à Montpellier pour la reprise du championnat de Ligue 1, les joueurs de Monaco ont été tenus en échec à La Mosson (1-1), ce vendredi soir, en ouverture de la 20e journée de championnat. Ils offrent la possibilité à Paris de faire le trou en tête du classement.

Il y a d'abord le plan comptable. En ne ramenant qu'un point de Montpellier, ce vendredi soir à La Mosson en ouverture de la 20e journée de Ligue 1, Monaco laisse grandes ouvertes les portes au PSG pour prendre le large en tête du classement. En déplacement à Ajaccio ce samedi, Paris pourrait compter cinq points d'avance en cas de victoire. Et si Lille, qui reçoit Reims dimanche soir, l'emporte aussi, les Monégasques ne seront plus que troisièmes.

Mais il y a surtout le niveau de jeu et la maîtrise des matches. Et là, pour le coup, Monaco est bien loin de ses deux adversaires directs pour le titre. D'un point de vue offensif, les Monégasque n'ont potentiellement rien à envier au PSG. Mais dans les faits, seul James Rodriguez et Emmanuel Rivière ont eu de l'impact face à Montpellier. C'est d'ailleurs le Colombien qui a déposé le cuir sur la tête de Kurzawa pour l'ouverture du score (52e). Falcao, dont on attend beaucoup sur la seconde partie de championnat, et Moutinho se sont montrés, eux, beaucoup plus discrets.

Une équipe inconstante

En défense c'est encore pire. Là où Paris et Lille affichent sérénité et calme, Monaco n'arrive pas à couvrir en bloc et panique dès que le jeu prend de la vitesse. Le croche-pied d'Abidal sur Cabella, à la 67e, en a été la preuve parfaite. Une faute qui a offert un pénalty à Montpellier, transformé en deux temps par sa jeune recrue en provenance du Milan AC, Mbaye Niang (68e).

L'impression générale que laisse ce Monaco, c'est un sentiment de gâchis. Alors que les hommes de Ranieri ont les armes pour mener la vie dure au PSG, voire même lui ravir le titre, les Monégasques continuent à se compliquer la vie. Il suffirait pourtant d'emballer les matchs - surtout quand ils sont à leur portée - et non fournir seulement quelques accélérations.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter