Décès d'Emiliano Sala : les recherches pour retrouver le pilote David Ibbotson vont bientôt reprendre

Football

Toute L'info sur

La disparition du footballeur Emiliano Sala

ENQUÊTE - Les recherches pour tenter de localiser le corps de David Ibbotson, le pilote de l'avion qui transportait le footballeur Emiliano Sala, décédé dans le crash de l'appareil le 21 janvier, devraient reprendre la semaine prochaine. Sa famille a fait appel à David Mearns, le "chasseur d'épaves" à l'origine de la découverte du Piper PA-46 Malibu.

Va-t-on retrouver David Ibbotson ? Près de deux semaines après que le corps d'Emiliano Sala a été repêché dans la Manche, et que les recherches ont été interrompues en raison "de mauvaises conditions climatiques", la famille du pilote va tenter de localiser son corps, disparu dans la Manche le 21 janvier dernier. Ses proches ont déclaré, sur le site de financement participatif GoFundMe, espérer la reprise des recherches sous-marines "au début de la semaine prochaine".

Ce mercredi 20 février, l'appel aux dons lancé par les proches de David Ibbotson a permis de récolter plus de 248.000 livres sterling (soit environ 285.000 euros) sur les 300.000 demandés. "Nous comptons sur la gentillesse des gens de cœur pour nous aider à recueillir les fonds dont nous avons tant besoin pour retrouver notre père, mari et fils bien-aimé", a écrit la famille du pilote sur GoFundMe. "Aidez David Ibbotson à rentrer chez lui et obtenir les adieux qu'il mérite".

Lire aussi

Une inspection de l'épave de l'avion prévue

Pour tenter de localiser le corps, les Ibbotson ont fait appel à David Mearns, le "chasseur d'épaves" mandaté par le clan Sala qui a localisé le monomoteur abîmé en mer à la suite de recherches menées par sa société privée, Blue Water Recoveries. "J'assiste la famille du pilote David Ibbotson dans l'espoir de localiser son corps", a annoncé l'océanographe sur Twitter mardi 19 février. Cette recherche est techniquement très différente des recherches sous-marines menées pour retrouver l'avion Piper Malibu. Elle dépend de bonnes conditions météorologiques, de marées de mortes-eaux et de permis de vol." 

Sur le réseau social, David Mearns a détaillé le déroulé des opérations. Une inspection de la carcasse du Piper PA-46 Malibu, qui repose par 67 mètres de profondeur, sera menée. "La fouille comprendra une plongée sur l'épave pour exclure à 100% que le corps de David s'y trouve et un balayage par hélicoptère des zones côtières inaccessibles dans les îles anglo-normandes, avec l'aide de pilotes et d'observateurs entraînés", a-t-il ajouté. "Tout dépend du beau temps, des permis, etc."

Un premier rapport sur les circonstances de l'accident survenu au-dessus de la Manche le 21 janvier devait être livré un mois après l'accident, soit ce jeudi 21 février. Finalement, l'AAIB, le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens, équivalent du BEA en France, a indiqué à Ouest-France qu'il ne sera pas communiqué avant la semaine prochaine au plus tôt. En attendant les premières conclusions de l'enquête, la famille de David Ibbotson espère toujours le retrouver.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter