Football

FOOTBALL – José Mourinho s'en est vivement pris à la femme de Rafael Benitez, alors que cette dernière avait critiqué les dégâts effectués par "The Special One" dans ses précédents clubs. Le Portugais lui a plutôt conseillé de s'occuper du régime de son mari...

José Mourinho n'a pas énormément d'amis dans le monde du football, et encore moins dans le cercle très fermé des entraîneurs. Mais quand il est question de Rafael Benitez, on parle certainement du pire ennemi du Portugais. Cette vieille rengaine remonte du temps où ils dirigeaient respectivement Liverpool et Chelsea dans le courant des années 2000.

Les deux hommes n'ont pas grand-chose en commun humainement parlant, mais leurs parcours sur les différents bancs d'Europe sont très ressemblants. Ils ont chacun coaché Chelsea, l'Inter Milan, maintenant le Real Madrid, et le club espagnol fut certainement le plus touché par le passage de José Mourinho, alors toujours dans l'excès devant la presse ou dans le vestiaire en raison de résultats insuffisants pour l'institution qu'est le Real Madrid. C'était justement le reproche effectué par la femme de Benitez qui expliquait que son mari devait "recoller les pots cassés par José Mourinho."

"En six mois, Benitez a détruit la meilleure équipe du moment"

La réponse du coach de Chelsea n'a pas tardé à fuser en conférence de presse, quelques minutes seulement après le match nul de son équipe face au Barça (2-2, 4-2 t.a.b). Rafael Benitez en a encore pris pour son grade, et le Portugais ne s'est pas limité à tacler les compétences de coach espagnol.

A LIRE AUSSI
>> D'après Mourinho, Hazard était meilleur que Ronaldo la saison passée

"La femme de Benitez se trompe et ce n’est pas une blague. Son mari est allé à Chelsea pour remplacer Roberto Di Matteo et est arrivé au Real Madrid pour remplacer Carlo Ancelotti. Le seul club où son mari est venu pour me remplacer était à l'Inter Milan, où en six mois il a détruit la meilleure équipe européenne du moment, a-t-il déclaré. Qu’elle s’occupe du régime de son mari (Pérez avait demandé à Benitez de maigrir au moment de son arrivée au Real), elle parlera moins de moi." Les années passent, et Mourinho est toujours aussi saignant.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent