Nabil Fekir revient sur sa célébration polémique contre les Verts : "Si j’avais su, je ne l’aurait pas fait"

Nabil Fekir revient sur sa célébration polémique contre les Verts : "Si j’avais su, je ne l’aurait pas fait"

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Arrivé au rassemblement des Bleus à Clairefontaine lundi, au lendemain d’un derby houleux contre Saint-Étienne (0-5), Nabil Fekir s’est épanché sur les conséquences de sa célébration. L'attaquant a notamment exprimé une certaine incompréhension face à la polémique.

"C'est un geste de provocation et, quelque part, d'humiliation", a jugé Dominique Rocheteau, le directeur sportif de l’AS Saint-Étienne. En cause : la célébration par Nabil Fekir du 5e but de son équipe dans le derby de dimanche soir contre les Verts. L’attaquant lyonnais a retiré son maillot et l’a exhibé devant les supporters adverses, lesquels ont ensuite envahi la pelouse. La commission de discipline de la Ligue de football professionnel ouvrira une instruction jeudi, pour éventuellement sanctionner le joueur. Lequel exprime, ce mardi dans L’Équipe, son incompréhension.

Chacun est libre de célébrer un but comme il l’entendNabil Fekir

"Ceux qui posent la question de ma responsabilité ne savent pas ce qu’est un derby entre Saint-Étienne et Lyon. C’est un match plus que spécial pour toute la région. On représente notre club, nos supporters et notre ville dans une rivalité qui existé depuis un très long moment", pose Nabil Fekir, qui clame que "chacun est libre de célébrer un but comme il l’entend", même si "certains sont plus susceptibles que d'autres"... 

En vidéo

Didier Deschamps réagit sur la polémique Nabil Fekir

L’attaquant ne regrette rien. Ou presque. "Le geste en soi, je ne le regrette pas, mais c’est vrai que si j’avais su tout ce qu’il aurait engendré, je ne l’aurais pas fait. Je ne pouvais pas l’imaginer", nuance-t-il.

Autre point important : Nabil Fekir montre son maillot devant le kop sud, et c’est le kop nord qui envahit le terrain dans la foulée. Certains témoins affirment même que les supporters avaient commencé à descendre sur le terrain avant ladite célébration. "Au moment où je me retourne après mon but, je les vois qui descendent et qui arrivent depuis le kop opposé, confirme le Lyonnais. C’est malheureux de voir des supporters avoir ce comportement. Il n’y avait rien d’interdit dans ma célébration." Comprendre : rien de violent ou de haineux. Rien qui justifie, en tout cas, ce qui a suivi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter