Nantes est sur la mauvaise pente

Nantes est sur la mauvaise pente

DirectLCI
LIGUE 1 - Battus 3-1 dimanche soir à Monaco, les Canaris ont enregistré leur 15e défaite de la saison. Surtout, à voir le calendrier à venir, Nantes pourrait vivre une fin de saison moins paisible qu'espérer.

Ils devraient tout de même se méfier. A force de voir les matches leur échapper sur des coups du sort ou des fautes d'inattention, les Canaris voient la zone rouge se rapprocher à mesure que le Championnat arrive à son terme. Battus dimanche soir à Monaco, ils sont quinzièmes, certes à huit points devant Valenciennes le premier relégable, mais avec un calendrier compliqué à négocier. Nantes reçoit notamment à Guingamp (16e) dimanche prochain puis se rend à Valenciennes une semaine plus tard...

Les problèmes offensifs du FC Nantes

Soit autant d'occasions de perdre de précieux points en cours de route, surtout lorsque l'on observe les prestations collectives du FCN depuis janvier. Face aux Monégasques, Nantes a encore une fois paru parfois bien naïf, même si l'ASM a ouvert le score par Rodriguez (1-0, 18e) après une action entachée d'un hors-jeu non signalé. Car dans la foulée de ce but, les Nantais ont un peu paniqué et auraient pu se faire distancer au score.

Pire, quand ils ont eu l'occasion d'égaliser, les coéquipiers de Deaux ont manqué de réussite (Shechter, 27e, 64e) ou fait les mauvais choix (Gakpé, 48e). Monaco a donc pu presque tranquillement prendre les trois points, d'autant que Raggi (2-0, 72e) puis Rodriguez sur penalty (3-0, 76e) ont creusé l'écart. Bedoya a tout de même réduit la marque en fin de match (3-1, 78e), mettant ainsi fin à cinq mois d'inéficacité nantaise à l'extérieur. Pas de quoi garantir pour autant une fin de saison sans stress pour les Canaris.

Plus d'articles

Sur le même sujet