Neymar accusé de viol : la plainte classée sans suite, le joueur "pas heureux mais soulagé"

Football

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

VERDICT - Une juge de São Paulo a décidé de classer sans suite la plainte de viol visant Neymar, suivant les recommandations du parquet, qui a dit jeudi ne pas disposer de preuves suffisantes pour inculper le joueur du PSG. L'enquête pourrait être rouverte si de nouveaux éléments sont apportés à la justice brésilienne.

La fin des ennuis judiciaires pour Neymar ? La juge a suivi la recommandation du parquet de São Paulo de classer sans suite la plainte pour viol visant le Brésilien, faute de preuves pour l'inculper. Une porte-parole du tribunal de la métropole brésilienne a confirmé vendredi 9 août à l'AFP que la magistrate Ana Paula Vieira de Moraes, chargée des affaires de violence contre les femmes, "a accepté la recommandation du parquet", émise la veille. Elle a "demandé le classement de l'affaire".


La veille, la procureure Flávia Merlini avait expliqué avoir demandé le classement du dossier arguant du fait que la plaignante n'avait pas présenté de preuves concluantes d'agression sexuelle. "Il est impossible de savoir ce qui s'est passé entre quatre murs. C'est la parole de (Neymar) contre celle de (son accusatrice), et nous ne disposons pas de preuves suffisantes pour une inculpation." Il y a quelques jours, la police de São Paulo, où elle a porté plainte, avait discrédité la version de Najila Trindade Mendes de Sousa, considérant qu'en l'absence de preuves suffisantes, prouvant que le footballeur avait forcé la jeune femme à avoir une relation intime, il n'y avait pas lieu de poursuivre les investigations. "Le classement sans suite n'est pas une absolution", a-t-elle ajouté, soulignant que l'enquête pouvait être rouverte si de nouveaux éléments sont apportés au dossier. 

"Mon monde s'est effondré et je suis allé au sol"

À l'annonce de ce classement sans suite de la plainte pour viol, Neymar a réagi sur Instragram. "Ce chapitre, je ne l'oublierai jamais pour de nombreuses raisons. La principale étant les dommages causés à ma famille et aux personnes qui me connaissent vraiment. Je serai honnête et je ne dirai pas que je ne suis heureux mais soulagé", a écrit le Paulista sur le réseau social. "La cicatrice continuera à me rappeler à quel point un être humain peut faire de bonnes choses mais aussi faire des MAUVAISES choses ! Oui, mon monde s'est effondré et je suis allé au sol... mais comme le dit une légende du jiu-jitsu : "Pour beaucoup, le sol est la fin de tout, pour nous ce n'est que le début." Que ce soit le début, non seulement pour moi, mais pour tous ceux qui ont subi ce genre de fausses accusations et surtout pour chaque femme réellement victime de cet acte. Mon souhait est que vous soyez forts, que vous combattiez et que vous réalisiez tout ce que vous méritez !"

Plus tôt jeudi, Neymar Senior, le père du joueur, avait immédiatement salué la recommandation du parquet de São Paulo. "Je veux remercier tous nos amis pour leur soutien, les fans pour leurs prières et la confiance de nos partenaires, qui ont toujours cru en l'innocence de mon fils", a-t-il commenté sur Instagram. Avant de poursuivre : "C'est un pas de plus, un pas de géant et un pas définitif, dans ce dur chemin, ce cauchemar que nous avons vécu durant ces deux mois qui ont paru une éternité".


Accusé par Najila Trindade Mendes de Sousa, une jeune mannequin brésilienne, de l'avoir violée le 15 mai dans un hôtel parisien, le joueur du PSG se disait "innocent" et affirmait que la relation sexuelle qu'il a eue avec la plaignante était consentie. Il disait être "tombé dans un piège" et son père avait dénoncé des tentatives d'extorsion. L'attaquant avait été interrogé le 13 juin dans un commissariat de police de São Paulo. Najila Trindade, elle, avait été entendue à plusieurs reprises. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter