Neymar au Real Madrid : une tentative pour déstabiliser le PSG avant le choc en Ligue des champions ?

FRITURES SUR LA LIGNE - À un mois du choc Real Madrid-PSG pour le compte des huitièmes de finale de la Ligue des champions, la rumeur Neymar réapparaît dans la presse espagnole. Ce vendredi, "Marca" fait sa Une sur l'intérêt des Madrilènes pour le Brésilien. Une tactique de déstabilisation, selon la direction du club parisien.

Réelle obsession ou tentative de déstabilisation ? À un mois du huitième de finale aller de Ligue des champions entre le Real Madrid et le PSG, hasard du calendrier (ou pas), Marca a choisi ce vendredi de faire sa Une sur Neymar. "Avec Neymar dans la tête", titre sans équivoque le quotidien pro-Real sur une prétendue opération pour recruter le Brésilien. Selon le journal, le président Florentino Pérez préparerait une offensive évaluée à 400 millions d'euros (indemnités + salaire) pour rapatrier "NeyNey" en Liga. Actuellement à l'étude, l'initiative des Madrilènes serait programmée, non pas pour juin 2019, mais bel et bien dès l'été prochain.


D'après Marca, ces derniers seraient optimistes quant à la possibilité de conclure le deal. Ils auraient ainsi reçu des "messages positifs" du clan du capitaine de la Seleçao, qui n'a jamais caché son envie de porter un jour le maillot du Real Madrid. Toutefois, le quotidien madrilène croit savoir que rien ne sera fait dans le dos des dirigeants du PSG, dont le respect est "total".

Quoiqu'il en soit, depuis quelques semaines, la rumeur Neymar au Real ne cesse d'enfler. Les déclarations du patron merengue Florentino Pérez lors de la remise du Ballon d'Or 2017 à Cristiano Ronaldo début décembre n'y sont sûrement pas étrangères. "Tout le monde sait que j'ai voulu le recruter, il fut un temps. En étant au Real Madrid, Neymar aurait plus de facilités à gagner le Ballon d'Or. Le Real Madrid est un club qui donne à un grand joueur ce qu'il mérite", avait-il confié. Mais si l'intérêt peut être tout ce qu'il y a de plus réel, difficile toutefois de ne pas y avoir une manoeuvre pour déstabiliser l'équipe du Paris Saint-Germain.

Pour le coach parisien Unai Emery, il s'agit d'une tactique venant d'Espagne qui vise à installer le doute au sein du club de la capitale avant la double confrontation face aux doubles champions d'Europe en titre, prévue dans quelques semaines. "Je sais qu'à l'extérieur, ça peut déstabiliser. Il y a un intérêt contre nous. Quand tu lis le premier journal sportif d'Espagne (Marca, ndlr), c'est pour parler du Real Madrid qui veut Neymar. Mais ça ne nous perturbe pas. Nous savons bien quel est notre chemin. Nous savons bien qui veut déstabiliser mais nous sommes forts".

Relancé sur la Une de Marca par une journaliste espagnole, l'entraîneur - qui s'était déjà exprimé de nombreuses fois sur les rumeurs renvoyant Neymar de l'autre côté des Pyrénées - est cette fois-ci resté muet, se contentant d'esquisser une petite moue avant de se lever et de quitter la salle. Nul doute que sa réaction devrait donner du grain à moudre aux médias espagnols jusqu'au 14 février, date du grand rendez-vous entre le Real Madrid et le PSG...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'élimination du PSG en Ligue des champions

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter