Neymar taclé par Ronaldo... mais soutenu par Lionel Messi

Neymar taclé par Ronaldo... mais soutenu par Lionel Messi

DirectLCI
DÉBAT - Pour avoir donné un coup de tête à un adversaire et insulté l’arbitre pendant le match Brésil-Colombie (1-0), Neymar a été suspendu quatre matchs, c'est-à-dire jusqu'à la fin de la Copa America. Une sanction qui fait beaucoup causer...

Souvenez-vous l'été dernier : en quarts de finale, Zuniga lui mettait un coup de genou dans le dos et le privait du reste du Mondial brésilien. Entre la Colombie et Neymar, décidément, c'est toute une histoire. Encore opposé aux Cafeteros dans la nuit de mercredi à jeudi derniers, en Copa America cette fois, l'attaquant de la Seleçao a disjoncté en réponse à une provocation, assénant un coup de tête à un adversaire avant de lancer à l'arbitre, un peu plus tard dans les couloirs du stade : "Tu veux devenir célèbre sur mon dos, hein, fils de p... ?" Résultat : une suspension de quatre matchs , soit jusqu'à la fin de la compétition. Qui a provoqué un vaste débat au Brésil.

Car l'opinion publique est divisée au sujet de son idole, qui porte l'équipe nationale à bout de bras depuis de longs mois. Pour le quotidien de référence O Globo, par exemple, la sanction est "imméritée et très sévère". Alors que les deux tiers (67%) des internautes consultés par le site du journal sportif Lance approuvent la décision des instances. "Neymar est pris en chasse en permanence et ses adversaires ne sont jamais inquiétés ! C'est anormal", a, pour sa part, déploré la Fédé brésilienne (CBF). Quand le double Ballon d'or Ronaldo a, lui, choisi de lui remonter les bretelles : "Il s’est comporté d’une façon très agressive, qui ne peut être acceptée dans aucune circonstance. Quand vous portez le maillot du Brésil, vous ne pouvez pas agir ainsi."

Lionel Messi : "Je regrette la punition qui lui a été infligée"

Dans ce contexte, le jeune (23 ans) homme a dû être rasséréné par les déclarations de Lionel Messi après la victoire de l'Argentine (1-0) contre la Jamaïque, dans la nuit de samedi à dimanche : "Je ne veux pas commenter ce qu'a fait Neymar, c'est un ami. Mais je regrette la punition qui lui a été infligée et qui l'empêche de jouer à nouveau dans cette compétition. C'est un joueur extrêmement important pour le Brésil et je sais ce que cela signifie pour eux de l'avoir ou non sur le terrain. J'aurais aimé qu’il joue jusqu’à la fin du tournoi. Il aurait été mieux pour la Copa qu’elle ne soit pas privée d’un joueur de cet acabit." Notons cependant qu'il reste une chance, infime, qu'on le revoie dans le tournoi, la CBF ayant fait appel. Mais le Brésil peut-il se hisser jusqu'en finale sans sa star ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter