Nice : des footballeurs de moins de 15 ans et leur entraîneur rouent de coups l'arbitre du match

Football

FAIT DIVERS - Après avoir été agressé par l'entraîneur, un arbitre a été pris à parti par sept jeunes d'une équipe à Nice.

Le match a tourné au règlement de compte, dimanche dernier, à Nice. Une rencontre entre des jeunes de 14-15 ans a donné lieu à un déferlement de violence envers l'arbitre : celui-ci a été frappé par les adolescents.

Selon Nice Matin, qui révèle l'information, la rencontre a opposé deux clubs niçois au stade Mearelli : Montet-Bornala et l’USRVN. C'est au moment où une faute a été sifflée contre l’USRVN que la situation a dégénéré. L'entraîneur de l'équipe a poussé l’arbitre, qui s’est retrouvé à terre. Des jeunes de l'équipe ont alors asséné des coups à l'arbitre, âgé de 21 ans. Des coups portés au visage, dans le dos mais aussi dans les jambes. L'arbitre a été blessé et transporté à l’hôpital Pasteur de Nice.

"Cela ne devrait jamais arriver sur un terrain de sport"

"Le dirigeant est venu m’insulter. Je l’ai à peine repoussé, et lui il a commencé à me mettre trois coups-de-poing dans le crâne. Et après, dans mon dos, il y a presque tous ses joueurs qui sont venus sur moi. Pendant quelque temps, j’ai perdu connaissance. Ce n’est pas normal, c’est inacceptable, ça ne devrait jamais arriver sur un terrain de sport, de foot", a expliqué le jeune homme à BFM.

L’entraîneur du USRVN a été licencié. Il assure regretter son geste : "Je veux présenter mes excuses à monsieur l’arbitre. C’était dans l’inconscience, c’était la fois de trop, c’était défaite sur défaite. L’arbitre, il nous a un peu tué le match aussi. Et les petits, vu que je les prends comme des petits frères et pour eux, je suis comme un grand frère, c’est pour ça qu’ils ont réagi", confie l’entraîneur. De leur côté, les sept jeunes de l'équipe responsables des coups contre l'arbitre ont expulsés du club.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter