Non, Frank McCourt n’a pas été dégoûté par OM-OL

Non, Frank McCourt n’a pas été dégoûté par OM-OL
Football

LIGUE 1 – Malgré le déchet technique parfois embarrassant constaté durant le match entre Marseille et Lyon (0-0) dimanche soir, Frank McCourt aurait plutôt apprécié son premier match au Vélodrome. En tout cas, l’Américain s’est présenté comme convenu devant la DNCG ce lundi, pour avancer dans l’officialisation de son rachat de l’OM.

On s’était demandé, au regard des plans sur son visage en tribunes dimanche soir, si Frank McCourt n’allait pas filer façon Jack Kachkar, ce faux repreneur qui s’était exhibé avant que son insolvabilité ne soit révélée en printemps 2007. Mais non, malgré le spectacle indigent offert par l’OM et l’OL, l’Américain est resté jusqu’au bout. Mieux : ce lundi, il a concrètement fait avancer le dossier de son rachat en se présentant devant la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG, le gendarme financier du football français). Et en est ressorti plutôt satisfait.

Frank McCourt : "Une réunion confidentielle mais constructive"

« La réunion est confidentielle, bien entendu, mais je peux dire que ça a été très constructif. La DNCG avait beaucoup de bonnes questions et nous y avons répondu le plus sincèrement et le plus correctement possible. Maintenant nous visons l'étape suivante », a-t-il en effet déclaré auprès de l’AFP, juste après ce passage informelle. Le futur propriétaire du club phocéen devra repasser officiellement devant cette même instance une fois que la vente sera actée.

Lire aussi

    Plus surprenant : l’ex-boss de la franchise de baseball des Los Angeles Dodgers aurait même apprécié son premier match au Vélodrome la veille au soir. Selon ses proches, cités par RMC, McCourt l’a ainsi vécu « avec excitation », a « beaucoup apprécié l’ambiance » , et s’est même « enthousiasmé » quand l’OM s’est (enfin) mis à pousser dans les dernières minutes de la rencontre. On n’est pas obligés de le croire. Car, juste avant de quitter l’enceinte, l’intéressé a soigneusement esquivé la question qui fâche, se fendant d’un « la volonté est là, c'est sûr, mais je ne fais pas de commentaire sur l'équipe avant d'en être vraiment propriétaire ». Les joueurs et l’entraîneur, eux, n’avaient pas hésité à s’auto-congratuler.

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent