NAMING – La nouvelle enceinte des Girondins de Bordeaux, inaugurée en mai dernier, s'appellera dorénavant Matmut Atlantique et délaisse l’appellation Nouveau Stade de Bordeaux, non sans provoquer une avalanche de moqueries sur les réseaux sociaux. L'occasion d'établir un top 5 des naming les plus improbables.

Ne dites plus "Nouveau Stade de Bordeaux". L'enceinte où évoluent les Girondins à domicile s'appelle désormais le "Matmut Atlantique". Les conséquences de ce naming (le "nommage" d'une enceinte sportive au nom d’une marque ou d’une société moyennant finances) "seront bientôt visibles sur un totem géant installé devant le stade ainsi que sur la toiture de l’enceinte" , a fait savoir la compagnie d'assurances dans un communiqué . Si cette nouvelle appellation a provoqué les railleries des réseaux sociaux, on a fait le tour du monde pour trouver plus ridicule.  

Le plus gourmand : Trolli Arena (Fürth) 
Si la France découvre petit à petit les joies du naming, en Bundesliga, nous en sommes déjà au "re-naming". C'est le cas du club de Greuther Fürth (en 2e division allemande) qui fait honneur aux entreprises locales puisqu'il avait opté pour le nom de Playmobil-Stadion (oui oui, "en avant les histoires") entre 1997 et 2010 avant de renommer son enceinte "Trolli Arena", du nom de l'entreprise spécialisée dans les bonbons et chewing-gum, basée également à Fürth. En 2014, la formation allemande qui avait fait une courte apparition en Bundesliga lors de la saison 2013/2014, change de nouveau d'appellation : place au Stadion am Laubenweg.


 Le plus mégalo : Altrad Stadium (Montpellier Rugby)
Actionnaire majoritaire et président du club de rugby de Montpellier (Top 14), l'énigmatique Mohed Altrad s'est fait un petit plaisir personnel en donnant son nom au terrain utilisé par les hommes de Jake White. Anciennement appelé stade Yves-du-Manoir, comme celui du Racing 92,  l'enceinte prend un virage quelque peu inattendu en juillet 2014 lorsqu'un contrat entre Montpellier Agglomération et le Groupe Altrad, spécialisé dans les échafaudages, est signé pour une durée de 3 ans. Le reste du complexe conserve cependant le nom d'Yves-du-Manoir.

 Le déjà-vu : Matmut Atlantique (Bordeaux), Matmut Stadium (LOU)
"Matmut Atlantique" débarque dans le panorama du foot français en devenant la résidence principale des Girondins de Bordeaux. Mais la compagnie d'assurance est également impliquée dans le rugby depuis 2011 du côté de Lyon où la marque est déjà accolée au Stadium où évolue le LOU . L'enceinte de 11 000 places accueille les matches du LOU et a précédé l'Altrad Stadium dans l'histoire du naming dans le monde de l'ovalie hexagonale. Deux clubs qui ne disputent pas la même discipline, situés dans deux villes différentes, et qui partagent un seul et même sponsor, c'est du jamais-vu ou presque.

 Le plus rasoir : Gillette Stadium (New England Revolution)
Aux Etats-Unis, le naming est devenu une pratique courante, partagée à travers toutes les ligues nord-américaines, que ce soit en NBA, NFL et bien sûr en MLS, le nouvel eldorado des footballeurs. Le club des New England Revolution s'est installé dans l'énorme Gillette Stadium de 68 000 places, inauguré en 2002, et a pris la place du Foxboro-Stadium, en référence à la ville de Foxborough. Le stade qui porte le nom de la marque spécialisée dans les produits d'hygiène et plus précisément les rasoirs avait d'ailleurs accueilli le dernier match de la carrière de Thierry Henry, sponsorisé dans le passé par...Gillette.

 Le plus... "politique" : Macron Stadium (Bolton)
Tout ministre de l’Économie qu'il est, Emmanuel Macron n'a pas encore eu la fabuleuse idée de créer un stade à son nom dans le but de renflouer les caisses de l'Etat. Non, dans le domaine du sport, "Macron", c'est avant tout un équipementier sportif "made in Italy" qui a notamment confectionné les tenues de l'AS Monaco entre 2010 et 2014 mais aussi celles de Bolton. Au point de prendre la succession du Reebok Stadium (2007-2014), le géant des chaussures de sport qui a vu le jour dans cette petite ville du centre de l'Angleterre. Le changement d'équipementier a donc entraîné dans le même temps le changement de naming. Business is business.

EN SAVOIR + >> La MMArena du Mans, précurseur dans le foot français  

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.