OL : Jean-Michel Aulas évoque l'avenir de Yoann Gourcuff et conseille Nabil Fékir

Football
FOOTBALL – Jean-Michel Aulas ne sait toujours pas de quoi sera fait l'avenir de Yoann Gourcuff à l'Olympique Lyonnais. Mais le président des Gones est clair, il faudra attendre la seconde partie de saison afin d'envisager une possible prolongation de contrat du milieu de terrain de l'OL.

Toujours absent des terrains de Ligue 1 depuis le 26 octobre et sa superbe prestation lors du match face à l'Olympique de Marseille, Yoann Gourcuff continue en revanche de faire parler de lui via son président. Invité sur RMC lundi soir, Jean-Michel Aulas a évoqué notamment sa situation contractuelle avec l'Olympique Lyonnais. Sous contrat jusqu'en juin 2015, l'international français sera libre s'engager où il le souhaite d'ici deux semaines.

Une situation qui n'inquiète pas plus que ça le patron de l'OL et qui privilégie avant tout l'état de santé de son joueur, qui n'a disputé que sept rencontres de Ligue 1 cette saison. "Ma préoccupation première n’est pas qu’il s’engage librement où il veut. Je veux surtout qu’il puisse rapidement nous rejoindre et qu’il puisse être avec nous contre Monaco, mercredi prochain" assure t-il.

Aulas conseille l'équipe de France à Fékir

Un temps évoqué par Jean-Michel Aulas, la prolongation de contrat de Gourcuff ne semble plus vraiment d'actualité et il dévoile un accord assez étrange passé entre les deux parties . "Sa prolongation de contrat ? J’ai dit que je n’en parlerai pas avant que nous ayons avancé dans la deuxième partie de championnat. Ça fait partie des accords que j’ai signés avec Yoann et son avocat. Ce sera à lui de prendre une décision, si Lyon se retrouve dans les équipes de tête, en fonction de ce qu’on a lui donné, de la crédibilité que son président lui a donné, de la défense de son président à son égard. Mon objectif est que l’histoire avec Yoann se termine bien."

Le président historique de l'OL en a également profité pour revenir sur la montée en puissance de Nabil Fekir, extrêmement convoité sur le marché des transferts et qui doit faire face à un dilemme. Non sélectionné pour la CAN, le jeune attaquant de 21 ans a toujours la possibilité de choisir l'Algérie ou la France comme future sélection nationale. Mais aux yeux de Jean-Michel Aulas, sa nouvelle pépite devrait porter son choix sur les Bleus. "Si on arrivait à se qualifier en Ligue des champions, il aurait une vitrine exceptionnelle et cela lui permettrait de revendiquer l’équipe de France. C’est mon avis. Maintenant, je lui conseille la France. A l’âge qu’il a, il a le potentiel pour attendre un petit peu. Et l’Euro 2016 va être en France." Reste au joueur de trancher... Mais avec deux années de matches amicaux, Fékir aura tout le loisir d'opter pour la sélection algérienne, même si Deschamps fait appel à lui prochainement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter