Quel mercato pour l’OM sans Ligue des champions ?

Quel mercato pour l’OM sans Ligue des champions ?

TRANSFERTS – Finaliste malheureux de la Ligue Europa et 4e de Ligue 1, l’Olympique de Marseille ne verra pas la Ligue des champions la saison prochaine. Un manque à gagner de 36 millions d’euros. Comment le club phocéen va-t-il agir sur le marché cet été ?

C’est l’un des paradoxes du bilan que l’on peut dresser de la saison de Ligue 1 qui vient de s’achever : tandis qu’à Lyon, où l’OL a arraché sa place sur le podium, synonyme de billet pour la lucrative Ligue des champions, les supporters grognent et réclament le départ de l’entraîneur, Bruno Genesio, à Marseille, malgré la déception de la 4e place, des banderoles sont déployées pour dire la "fierté" d’avoir assisté à une saison enthousiasmante. Reste que le fait de ne pas prendre part à la grand-messe du foot européen représente un manque à gagner de 36 millions d’euros. Ce qui pose questions.

Quel impact sur le mercato ?

A priori, pas énorme, puisque dans le budget prévisionnel de la saison 2017-18, les dirigeants olympiens avaient tablé... sur une 5e place. Bien sûr, la Ligue des champions aurait mis du beurre dans les épinards, et incité certains joueurs à venir, mais dans l’absolu, ce classement ne change pas le plan initial.

Lire aussi

Qu’est-ce qui est prévu ?

"Nous avons beaucoup avancé dans notre OM Champions Project. Mais il y a encore du travail à réaliser pour que l’OM redevienne un club important en France et en Europe. À partir du groupe très soudé créé cette année, nous devons maintenant construire une équipe encore plus compétitive", a formulé, samedi soir, le propriétaire de l’OM, l’Américain Frank McCourt. De son côté, l’entraîneur, Rudi Garcia, a déclaré : "Nous devrons améliorer l’effectif, qui n’est pas assez large."

À quels postes l’OM veut-il recruter ?

Dans cette idée de combler les manques de l’effectif actuel, plusieurs postes sont ciblés depuis déjà plusieurs semaines : la défense centrale, où Luiz Gustavo a dû jouer les utilités faute de solution viable ; le flanc gauche de la défense, où le droitier Sakai a parfois suppléé Amavi, faute de mieux ; la pointe de l’attaque, où ni Mitroglou, ni Germain n’ont donné totale satisfaction ; et le milieu de terrain, où un relayeur de métier est attendu. Quatre ou cinq joueurs devraient ainsi arriver cet été.

Lire aussi

Quelle enveloppe pour le mercato estival ?

Si le propriétaire envisage éventuellement d’investir dans des actifs tels que le stade Vélodrome, il ne fera aucune folie sur le marché des transferts. Une enveloppe d’environ 80 millions d’euros sera à disposition des dirigeants, qui seront néanmoins priés de dépenser le moins possible, et donc de scruter les bonnes affaires. Il est ainsi fort peu probable de les voir poser 30 millions d’euros sur un joueur, comme ils l’avaient fait sur Dimitri Payet à l’hiver 2017.

Quels joueurs sont ciblés ?

Tuttosport révélait récemment que les recruteurs marseillais surveillent de très près Mehdi Benatia, qui pourrait quitter la Juventus si celle-ci se renforçait en défense centrale cet été. Du côté de l’attaque, le nom de Mario Balotelli (Nice) est le plus souvent cité, mais le dossier s’annonce compliqué. En parallèle, la direction suit d’autres pistes, menant à Karl Toko-EKambi (Angers) ou Yacine Brahimi (Porto). Au poste d’arrière gauche, Jérôme Roussillon (Montpelllier) reste la priorité, mais il y a de la concurrence, notamment en provenance de Chine. Enfin, au milieu, la rumeur Yohan Cabaye (Crystal Palace) a pris de l’ampleur depuis que l’international français est apparu parmi les invités de l’OM lors de la finale de la Ligue Europa. Autrement, Marouane Fellaini (en fin de contrat à Manchester United), Morgan Schneiderlin (Everton) et Matheus Fernandes (Botafogo), un prometteur Brésilien de 19 ans, intéresseraient aussi fortement l’état-major olympien.

Lire aussi

Quid des départs ?

L’OM n’a pas, pour l’heure, un besoin impératif de vendre. Mais il lui faudra dégraisser, particulièrement en défense centrale, pour s’éviter trop d’embouteillages. Aymen Abdennour et Grégory Sertic devraient ainsi plier bagage cet été. Pour le reste, Rudi Garcia aimerait conserver l’essentiel de son groupe. Mais il est possible que certaines offres alléchantes fassent fléchir ses dirigeants. Florian Thauvin, après sa superbe saison et après une Coupe du monde à laquelle il va participer, sera forcément courtisé. Comme le Camerounais André-Franck Zambo-Anguissa, dont la marge de progression évidente devrait inciter certains clubs anglais à offrir quelque 40 millions d’euros. Une certitude : la direction n’aura pas le moindre scrupule à s’offrir une, voire deux grosses plus-values.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise sur Terre ce week-end : quels sont les risques ?

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.