OM, ASM, PSG : ce qu'il faut retenir du mercato en L1

Football
MERCATO – Le marché des transferts a fermé ses portes lundi soir et, une fois de plus, la Ligue 1 a vu partir de nombreux talents, notamment en Premier League, à l'image du transfert d'Anthony Martial vers Manchester United. Tandis qu'à l'OM, l'heure était au grand chambardement, le Paris Saint-Germain a fait ses emplettes en toute sérénité ou presque. Bilan.

La Premier League dérègle le marché français
Comme chaque année, les clubs anglais ont cette merveilleuse tendance à venir piocher les talents de notre cher Championnat de France, mais le cru 2015 du marché des transferts fut particulièrement démesuré compte tenu de la manne financière brassée par les 20 équipes de Premier League. Le dernier exemple en date est évidemment le transfert d'Anthony Martial à Manchester United pour 80 millions d'euros , bonus compris. Une somme astronomique pour un joueur ayant disputé 50 petits matches de championnat. Dans le flot des départs des pépites de la Ligue 1, on notera celui de Jordan Ayew à Aston Villa pour 12 millions d'euros, rapidement rejoint par les deux autres Jordan, Veretout (10 millions d'euros) et Amavi (15 millions d'euros). L'OM a également dû céder aux sirènes de Newcastle dans le cadre du transfert de Florian Thauvin (17 millions) et de West Ham pour Dimitri Payet (15 millions). On en oublierait presque que les nouveaux droits TV de la Premier League n'entreront en vigueur que la saison prochaine. Ce n'est donc qu'un début...

A LIRE AUSSI >> REVIVEZ - L'ultime journée du mercato

L'OM, le grand chambardement
Il y a eu un avant et un après Marcelo Bielsa durant ce mercato estival. Le club marseillais a dû assouvir les désirs de son entraîneur argentin avant d'en faire de même pour Michel au cours du mois d'août. Quoi qu'il en soit, l'OM a donc vécu deux mercato en un. Drôle d'été sur la Canebière. Tandis que Rekik, Manquillo, Ocampos ou encore Sarr étaient des choix de Bielsa, Cabella, Lucas Silva, De Ceglie, Rolando et Isla faisaient partie de la short-list du coach espagnol. Quant aux venues de Lassana Diarra et Abou Diaby, réalisées en grande partie par Vincent Labrune, elles relèvent davantage de l'ordre du pari. Entre les départs, les arrivées et les retours de prêts on dénombre près de 39 mouvements, seul Monaco et son opération renflouage fait "mieux" sur le marché des transferts en Ligue 1 suite aux exils simultanés d'Abdennour, Kurzawa, Kondogbia, Carrasco et Martial. En effectuant un léger retour vers le passé, seulement quatre joueurs titulaires - Mandanda, Nkoulou, Djadjeje et Alessandrini - lors du dernier match de la saison passée face à Bastia sont encore dans l'effectif de l'Olympique de Marseille. Le changement, c'est maintenant.

EN SAVOIR + >> Lamela et Ben Yedder à l'OM, ces transferts de dernière minute qui ont foiré

Tranquille comme le PSG
Comme à l'accoutumée, le Paris Saint-Germain a réalisé son gros coup de l'été en enrôlant Angel Di Maria pour 63 millions d'euros. Les tractations furent longues, intenses, mais Nasser Al-Khelaïfi est enfin parvenu à faire signer le gaucher argentin qu'il désirait tant. Une opération réalisable grâce à la levée des sanctions du fair-play financier annoncées au début du mois de juillet. A part ça ? Laurent Blanc avait émis l'envie de "régénérer son effectif", ce fut plus ou moins le cas avec les arrivées successives de Kevin Trapp pour concurrencer Sirigu et celle de Benjamin Stambouli en lieu et place de Yohan Cabaye. L'ultime retouche apportée fut la signature de Layvin Kurzawa pour 24 millions d'euros suite au prêt de Lucas Digne à l'AS Rome. Malgré les envies d'ailleurs de Thiago Motta, finalement prolongé, et les multiples rumeurs concernant l'avenir de Zlatan Ibrahimovic, le club parisien n'a pas connu d'agitations particulières lors des dernières heures du marché des transferts.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter