OM-Bordeaux : le Vélodrome va revivre pour la première de Garcia à domicile

Football

SUPPORTERS – Jusqu’ici déserté par les supporters marseillais, le stade Vélodrome va retrouver de la voix ce dimanche à l’occasion de la grande première de Rudi Garcia sur le banc de l’OM à domicile. Plus de 50.000 spectateurs sont attendus pour la réception de Bordeaux.

Réputé pour être un des stades les plus chauds du Championnat de France, le Vélodrome sonne particulièrement creux depuis le début de saison. Habituée à vibrer et à chanter, l’enceinte phocéenne présente une affluence moyenne ridicule (29 950 spectateurs) au regard de l’effervescence et de l’engouement qui se dégagent du club olympien en temps normal. Même le choc face à l’Olympique Lyonnais à la mi-septembre n’avait pas attiré les foules (32 000 spectateurs), signe qu’une certaine lassitude avait gagné les habitués du Vélodrome. 

Mais ça, c’était avant. Avant que Frank McCourt ne rachète l’Olympique de Marseille, ne parvienne à convaincre Rudi Garcia de prendre la succession de Franck Passi sur le banc marseillais et n’attire Andoni Zubizarreta au poste de directeur sportif. Ce dimanche soir (20h45), à l’occasion de la réception des Girondins de Bordeaux qui fera office de premier match de l’ère McCourt au Vélodrome, plus de 50 000 spectateurs devraient garnir les tribunes de l’enceinte phocéenne. 

Des places à dix euros proposées aux supporters

Si l’attente suscitée par le projet mis en place par l’homme d’affaires américain n’est pas étrangère à cet afflux des supporters du club marseillais, la direction a également tout mis en œuvre pour convaincre les fans qui avaient délaissé le Vélodrome depuis le début de saison de revenir au stade. Le club proposait ainsi des places à 10 euros dans les virages et un billet était offert pour les moins de quatorze ans accompagnés d’un adulte. Difficile de ne pas tomber sous le charme de cette opération séduction.

Le retour en force des fans a bien évidemment été salué par Rudi Garcia qui s’apprête à vivre son baptême du feu à domicile ce dimanche. "Quand je rentrerai dans le Vélodrome, à quelques minutes du coup d’envoi, ce sera certainement avec une émotion particulière. Je sais que la vente de billets fonctionne plutôt bien, c'est un bon signe qu'envoient nos supporters, avait expliqué Rudi Garcia en conférence de presse vendredi. Si contre Bordeaux, ils sont 15 000 de plus que Metz, ça motive." Pour la dernière rencontre de l'ère Louis-Dreyfus le 16 octobre, ils n'étaient que 28 000 spectateurs à avoir fait le déplacement. Ce dimanche soir, l'affluence devrait être deux fois plus importante. Tâche aux partenaires de Gomis de leur rendre la pareille sur le terrain.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter