OM : de retour en Argentine, Bielsa a refusé la sélection du Mexique

OM : de retour en Argentine, Bielsa a refusé la sélection du Mexique

DirectLCI
REFUS – Attendu à la tête de la sélection mexicaine, Marcelo Bielsa aurait finalement refusé le poste qui est libre depuis l'éviction de Miguel Herrera selon la presse locale. Dans le même temps, l'ancien coach de l'OM est arrivé en Argentine, seul...

"J'ai terminé mon travail ici, je vais rentrer dans mon pays. Je n'ai parlé avec personne de la Fédération mexicaine, je ne pars pas d'ici pour aller autre part" avait déclaré samedi Marcelo Bielsa lors de son incroyable conférence de presse au cours de laquelle il annonçait son intention de quitter son poste d'entraîneur de l'OM. Si l'on a souvent reproché le manque de franchise de l'Argentin, déjà prêt à démissionner de ses fonctions avant le début du Championnat de France, il semble avoir été franc sur son avenir.

La longue attente de Bielsa avant que l'on vienne le chercher à l'aéroport

Annoncé comme futur successeur de Miguel Herrera, récemment limogé de son poste de sélectionneur du Mexique, Bielsa ne prendra pas les rênes de la "Tri" d'après le journal mexicain Record . L'Argentin aurait refusé la séduisante proposition de la fédération mexicaine et cette dernière va devoir chercher un nouveau successeur à Herrera. Les noms de Ricardo Ferretti et Jorge Sampaoli, l'actuel coach de la sélection du Chili, reviennent avec insistance.

EN SAVOIR +
>> Jurgen Klopp, le coach qui ne remplacera pas Bielsa
>> Démission de Bielsa : les surprenantes exigences d'El Loco

Et Bielsa dans tout ça ? Après avoir dit adieu à l'ensemble de l'effectif de l'Olympique de Marseille au lendemain de la défaite face à Caen, il est retourné en Argentine, comme il l'avait annoncé, et a posé pied sur le tarmac de l'aéroport de Buenos Aires dans la journée de lundi. Image encore plus étonnante, "El Loco" était seul, accompagné d'une simple valise, et attendait pendant de longues minutes qu'on vienne le chercher afin de rentrer à Rosario. Jusqu'au bout Bielsa aura bien mérité son surnom.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter