OM : Franck Passi justifie (enfin) la mystérieuse absence de Lassana Diarra

OM : Franck Passi justifie (enfin) la mystérieuse absence de Lassana Diarra

FOOTBALL – L’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Franck Passi, est revenu lundi soir sur le cas Lassana Diarra, daignant enfin expliquer pourquoi le milieu international français s’entraîne normalement mais ne joue pas.

La dernière fois qu’on a eu Lassana Diarra en face de nous, c’était le 30 mai, après le match de préparation à l’Euro 2016 entre la France et le Cameroun (3-2). « Ça va, ça va, je suis bien », nous avait-il répondu, un sourire aux lèvres, quand on avait insisté pour avoir des nouvelles de son genou douloureux. Deux jours plus tard, il déclarait forfait pour la compétition. Depuis, le joueur se trouve plongé dans un tunnel sans fin : condamnation à payer 10 millions d’euros à son ancien club, le Lokomotiv Moscou (pour rupture abusive de contrat) ; tentative avortée de quitter l’Olympique de Marseille cet été ; pépins physiques à répétition… Et aujourd’hui, la situation a pris une drôle de tournure. Le milieu, officiellement blessé au dos, a été vu en train de s’entraîner normalement toute la semaine, mais n’a pas joué dimanche à Angers, alimentant les rumeurs et les fantasmes.

Lire aussi

    Il faut dire que le silence du club olympien n’a pas aidé à dissiper le malentendu. Le coordinateur sportif de l’OM, Basile Boli, a, par exemple, récemment refusé de répondre à une question là-dessus, prétextant qu’il s’agit d’ « un sujet délicat »… Quant à l’entraîneur, Franck Passi, il lâchait dimanche, à l’issue du nul (1-1) à Angers, sans même qu’on ne lui parle de Lassana Diarra : « On connaît l'effectif qu'on a, on sait qu'on a des joueurs qui ne sont aujourd'hui pas là et j'espère que, par la suite, ils seront là et ils pourront nous aider. » Une manière, a-t-on pensé, d’indiquer sa frustration et son impuissance : son n°10, qui espère toujours quitter le club au plus vite, n’a plus disputé le moindre match depuis la victoire (2-0) face à Lorient, le 26 août… Se sent-il encore concerné par ce qui se passe à Marseille ?

    Lire aussi

      Il a fallu que le coach se fasse cuisiner, lundi soir, sur le plateau de la chaîne L’Équipe pour qu’il daigne, enfin, livrer un début d’explication : « Je ne suis pas médecin. Les problèmes de dos peuvent durer des années. J'attends de le voir revenir le plus rapidement possible. J'espère que ce sera cette semaine. En même temps, il faut qu'il se sente prêt physiquement. S'il y a une expertise à faire, on la fera. Mais je n'ai aucune suspicion sur ce qu'il se passe, a affirmé Franck Passi. J'ai discuté 1h30 avec lui cette semaine. Il est motivé. Il a envie d'aider ses potes à revenir dans la première partie du classement. » En clair : il peut courir, mais souffre encore trop. Mercredi, il s’est astreint à une séance d’entraînement supplémentaire, seul, l’après-midi. La trêve internationale, qui ne le concerne plus, et les deux matchs amicaux programmés par son club, arrivent à point nommé.

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      EN DIRECT - Covid-19 : plus de deux millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie

      Covid-19 : Frédéric Mitterrand hospitalisé en urgence à Paris

      Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

      Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

      Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

      Lire et commenter