Premier match, premier but et première défaite pour Balotelli avec l'OM

Football

LIGUE 1 - Super Mario n'a pas perdu de temps pour se mettre les supporters de l'OM dans sa poche. Rentré en cours de jeu, l'Italien a réduit le score pour les siens, n'empêchant donc pas leur défaite contre le Losc, à domicile, vendredi 25 janvier.

On aurait pu penser, alors que la venue de Mario Balotelli à Marseille faisait lever quelques sourcils, qu'une soirée où l'attaquant italien plante un but pour sa première sous le maillot olympien, aurait été synonyme de bonne soirée pour le club. Et bien non. Malgré le but de la tête de l'ancien Niçois, arrivé à l'intersaison après une première partie de championnat transparente, l'OM s'est incliné 2-1, à domicile contre le Losc.

En effet, la soirée aura tout eu du cauchemar pour l'OM, qui pensait pourtant s'être remis à l'endroit après sa victoire à Caen. Dans l'obligation de gagner pour éviter de faire une croix sur le podium, les Marseillais n'ont pas su concrétiser un début de match plein d'allant. La faute à un but refusé à Radonjic pour une faute de Mitroglou sur le gardien. 

Lire aussi

Un pétard sous les yeux de McCourt

En face, même s'ils n'étaient pas dans un grand soir, les Lillois ont fait le dos rond, avant de bénéficier d'un penalty en fin de première mi-temps, converti par le buteur maison Nicolas Pépé. Sous les yeux de Frank McCourt, le propriétaire du club, le retour des vestiaires virait à la catastrophe. A la 57e minute, un pétard a explosé sur le bord du terrain, à proximité du latéral Jordan Amavi et du milieu Kevin Strootman, provoquant une interruption d'une quarantaine de minutes.

Dix minutes plus tard, les Phocéens perdaient Florian Thauvin, expulsé après un coup de pied sur le Lillois Youssouf Koné. La prochaine demi-heure n'en serait pas moins encourageante sur le plan du jeu face au 2e du championnat. Las ! A la 94e, Nicolas Pépé s'offrait un doublé. Le premier but de Mario Balotelli, deux minutes plus tard, de la tête, avec 20 minutes de jeu dans les jambes, n'y changeait rien. L'OM pointe toujours à six points du podium, à 12 de son adversaire du soir, avec un match en retard à disputer. Et, si l'on se fie à la soirée, un public en moins.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter