OM : Marcelo Bielsa reste planqué durant la seule séance d'entraînement ouverte au public

OM : Marcelo Bielsa reste planqué durant la seule séance d'entraînement ouverte au public

DirectLCI
LIGUE 1 - Pour voir de près a méthode Bielsa, il faudra repasser. Car ce lundi matin, au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus, ‘El Loco’ n’a pas daigné pointer le bout de son nez. Ainsi, l’Argentin a préféré rester au chaud dans son bureau de la Commanderie alors que la séance matinale était ouverte au public, une première depuis trois mois.

Pour la méthode Bielsa, il faudra donc repasser. Car ce lundi matin, au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus, "El Loco" n’a pas daigné pointer le bout de son nez. L’Argentin a préféré rester au chaud dans son bureau de la Commanderie. Problème, pour cette séance de décrassage très ordinaire, les fans olympiens, ceux qui lui avaient réservé un accueil de folie à son arrivée , étaient également conviés. D’où la déception. Logique… "A mon avis, la moindre des choses, c’est quand même la politesse, glisse Jean, retraité. Ici, Bielsa est le maître des lieux, et il n’est pas présent. Ce qui veut dire qu’il n’est pas capable de nous accueillir. Ce n’est pas poli de sa part, ça me déçoit beaucoup".

Trois mois de frustration

Pour la grosse centaine de supporters qui avaient fait le déplacement ce matin, le coup est un peu rude. Parce qu’après trois mois de huis clos imposé – une première dans l’histoire du club phocéen –, ces derniers rongeaient leur frein à l’idée de croiser Bielsa et certains cadres de l’effectif. Sauf que lors de cette séance ultra light, rares sont les joueurs à s’être présentés sur la pelouse de la Commanderie. Parmi eux : Alessandrini, Gignac, Payet, Morel, Thauvin, Mendy et Batshuayi pour quelques courses et puis rideau . "On n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent, ironise Christian. En plus Bielsa n’est pas là. Franchement, c’est une ambiance bizarre…"

Hormis Alessandrini qui a pris le temps de s’arrêter auprès des supporters, l’attaquant Michy Batshuayi a été l’un des seuls à véritablement donner de son temps. "Toi, tu es un vrai, Michy ! Merci pour tout !", lui glisse-t-on l’oreille alors qu’il enchaîne photos et autographes. D’ailleurs, excepté le Belge, des membres du staff de Bielsa ont également été interpellé par certains supporters. C’est le cas notamment de Fabrice Olszewski, qui prête sa voix aux analyses existentielles de Bielsa. Après un mouvement de recul, l'interprète s’est finalement résolu à une dédicace discrète.

"On vient de demander une photo à Thauvin, mais il nous répond qu’il doit partir"

Marc n’y comprend plus rien : "Cela devient trop dur de voir des joueurs, de leur parler, s’agace-t-il. D’ailleurs, il faut le dire, c’est un peu catastrophique ! A l’instant, on vient de demander à Thauvin de prendre une photo, mais il nous répond qu’il doit partir, qu’il n’a pas le temps… Pour les enfants, c’est fort dommageable. Parce qu’au final, on se déplace pour voir quoi ? Rien du tout, en fait !". Et encore moins pour assister aux rares accrochages, comme celui entre Bielsa et Amalfitano en août, qui font le sel de certaines séances d'entraînement.

EN SAVOIR + >> Marcelo Bielsa s'en prend aux journalistes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter