OM : pour Bafétimbi Gomis, "Florian Thauvin est proche de l’équipe de France" !

OM : pour Bafétimbi Gomis, "Florian Thauvin est proche de l’équipe de France" !
Football
DirectLCI
FOOTBALL – L’attaquant de l’Olympique de Marseille, Bafétimbi Gomis, considère que son coéquipier, Florian Thauvin, n’est plus très loin d’être convoqué chez les Bleus par Didier Deschamps. Oui, carrément.

Un nul (0-0) arraché à Paris sans tirer une fois au but puis une victoire heureuse contre le 14e de Ligue 2, cela vous donne des ailes. Il faut le croire, du moins, à la lecture des déclarations de Bafétimbi Gomis après la qualification de l’OM à Clermont (1-2) mercredi soir en Coupe de la Ligue. En effet, l’attaquant, interrogé au sujet de ses propres performances, a préféré évoquer  son coéquipier Florian Thauvin, passeur décisif sur le second but marseillais, en en faisant peut-être un peu trop...

Lire aussi

Jugez plutôt : "Je me sens de mieux en mieux, au sein d'une équipe qui commence à avoir des automatismes. On a pu le voir avec Florian (Thauvin), nous commençons à nous trouver les yeux fermés. Il manque encore de constance, mais il la trouve petit à petit. J'espère bien l'aider. Il m'a fait une passe décisive, il aurait pu aussi marquer. Depuis le début de saison, il est toujours dans les bons coups, il m'aide beaucoup. C'est un joueur sous-estimé, qui est très proche de l'équipe de France."

Lire aussi

Rappelons que, chez les Bleus, aux postes que Thauvin serait susceptible d’occuper, il y a Antoine Griezmann, Dimitri Payet, Anthony Martial, Kingsley Coman ou encore Ousmane Dembélé. Surtout, Bafé Gomis parle là du leader offensif du 11e de Ligue 1, qui vient de se retrouver depuis quelques semaines à peine, après deux ans de contre-performances continues… Dire que, potentiellement, Florian Thauvin a le niveau pour l’équipe de France A est une chose. Dire qu’il en est très proche en est une autre. À Basile Boli, qui disait que l’OM pouvait viser le podium en fin de saison, le nouvel entraîneur Rudi Garcia avait répondu : "Ce qui est important, déjà, c'est d'avoir une communication maîtrisée, régulée. Celle-ci ne me semble pas l'être. Cela ne sert à rien de leurrer les gens." Il pourrait être contraint de se répéter.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter