OM : quand José Anigo encense... le PSG

OM : quand José Anigo encense... le PSG

Football
DirectLCI
CLASICO - Invité à commenter la large victoire du PSG face à Nantes dimanche, José Anigo, le coach olympien, s'est montré plus élogieux que jamais. La véritable preuve de la suprématie parisienne sur notre territoire ?

On appelle cela mettre tout le monde d'accord. Tandis qu'il s'exprimait ce lundi lors de la conférence de veille de match au sujet de la réception de Nice, en 16es de finale de la Coupe de France, José Anigo, l'entraîneur de l'OM, n'a pas pu éviter les questions sur la démonstration parisienne de dimanche soir, face à Nantes (5-0) . Et contre toute attente, ce Marseillais pure souche, qui a toujours aimé tacler son meilleur ennemi, s'est résolu à lui tresser des louanges. Jugez plutôt.

"Je crois que ce PSG va tuer le suspense pour quelques années, a-t-il ainsi admis. Quand on voit cette équipe, elle fait peur parce qu’elle produit du jeu, elle dégage une force incroyable. Moi je prends plaisir à regarder des beaux matches et si le PSG joue bien, je me régale aussi. Je n’ai pas de problème avec ça. Si Ibrahimovic met un beau but, je dirai qu’il a mis un beau but. Je ne suis pas un abruti, je ne vais pas réduire mon cerveau à notre rivalité." Parce qu'elle n'a déjà plus lieu d'être ?

Anigo : "Gagner la coupe d’Europe, c’est plus compliqué."

N'allons pas trop vite en besogne, car le coach phocéen n'a pas tardé à émettre un bémol : "Ils dominent largement le championnat français, c’est vrai. Après, quand tu es sorti de ta poule en Ligue des champions, là tu te confrontes à des clubs qui ont l’équivalent en termes de joueurs, de surface financière. Gagner la coupe d’Europe, c’est plus compliqué."

Paris peut-il être désormais comparé à l'OM des années Tapie ? "Non, a-t-il sèchement répliqué. Ce n'est que la première année où le PSG domine fortement son sujet. Marseille a montré par le passé qu'il était régulier. Il y a eu une première finale de Ligue des champions, puis une deuxième, ce n’est pas arrivé par hasard." Reste que ce PSG a les même ambitions. "Et là je ne suis plus parisien, a-t-il souri, comme s'il avait soudainement pris conscience de la portée de ses propos auprès des supporters marseillais. J'espère que l’OM restera le seul club à l’avoir gagnée." Chassez le naturel...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter